Le Canada nomme un nouveau représentant à Kandahar

(Nº 269 - Le 23 septembre 2009 - 8 h 15 HAE) Le ministre des Affaires étrangères, l’honorable Lawrence Cannon, a annoncé aujourd’hui la nomination de M. Ben Rowswell au poste de représentant du Canada à Kandahar. M. Rowswell remplace M. Ken Lewis qui occupait le poste depuis janvier 2009.

« M. Rowswell assumera un rôle très important en ce qui concerne l’engagement du Canada en Afghanistan, étant donné que les activités que nous menons à Kandahar demeurent une priorité de notre mission dans ce pays, a déclaré le ministre Cannon. Son prédécesseur, M. Lewis, a été une partie intégrante en vue de promouvoir l’intégration civile et militaire du Canada dans la province de Kandahar et de faciliter le dialogue entre les Afghans et les Canadiens sur le terrain. »

M. Rowswell est entré en fonction à l’occasion d’une cérémonie de transfert d’autorité tenue aujourd’hui à l’aérodrome de Kandahar.

Le représentant du Canada à Kandahar est le plus haut représentant civil canadien dans le Sud de l’Afghanistan. Relevant de l’ambassadeur du Canada en Afghanistan, il est le principal interlocuteur avec les autorités provinciales du gouvernement afghan, les institutions internationales, les organisations non gouvernementales et les partenaires militaires. Il dirige la réalisation des objectifs prioritaires du Canada pour l’Afghanistan dans la province de Kandahar, en offrant des conseils stratégiques à l’équipe canadienne de diplomates, d’agents de développement, de policiers et d’agents des services correctionnels qui travaillent en partenariat avec les Forces canadiennes.

M. Rowswell, qui possède 16 années d’expérience au sein du service extérieur du Canada, assume ses nouvelles fonctions après avoir été chef de mission adjoint pour l’ambassade du Canada à Kaboul pendant un an. Dans le passé, M. Rowswell a occupé le poste de représentant du Canada en Iraq et a été entrepreneur des Nations Unies en Somalie. M. Rowswell est également un auteur qui a été publié dans le domaine de la reconstruction après les conflits. En 2007, le livre Iraq: Preventing a New Generation of Conflict a paru sous sa direction entre autres, au moment où il était chercheur invité au Center for Strategic and International Studies à Washington, D.C.

« Le leadership qu’a exercé M. Lewis en tant que représentant du Canada à Kandahar a contribué à façonner ce nouveau rôle dans le service extérieur du Canada. Son dévouement et son travail ardu sont grandement appréciés », a ajouté le ministre Cannon.

La nouvelle affectation de M. Lewis sera annoncée au cours des prochaines semaines.

- 30 -

Une notice biographique suit. Par ailleurs, le site Web L’engagement du Canada en Afghanistan permet d’en savoir davantage à ce sujet.

Pour de plus amples renseignements, les représentants des médias sont priés de communiquer avec :

Natalie Sarafian
Attachée de presse
Cabinet du ministre des Affaires étrangères
613-995-1851

Le Service des relations avec les médias des Affaires étrangères
Affaires étrangères et Commerce international Canada
613-995-1874

Notice biographique

Ben Rowswell assume les fonctions de représentant du Canada à Kandahar après avoir occupé pendant une année le poste de chef de mission adjoint à l’ambassade du Canada à Kaboul, en Afghanistan. En tant que plus haut représentant civil du Canada dans le Sud de l’Afghanistan, M. Rowswell dirige les efforts coordonnés du gouvernement du Canada en matière de diplomatie et de reconstruction, en étroite collaboration avec les Forces canadiennes et les partenaires internationaux du Canada.

Depuis 16 ans, M. Rowswell occupe le poste d’agent du service extérieur. Durant cette période, il a fondé l’Unité de la démocratie au sein d’Affaires étrangères et Commerce international Canada et a assumé les fonctions de représentant du Canada en Iraq de 2003 à 2005. De plus, il a été affecté à l’ambassade du Canada en Égypte et à la mission du Canada auprès des Nations Unies.

Outre les postes qu’il a occupés au sein du service extérieur, M. Rowswell a travaillé au National Democratic Institute en Iraq et comme entrepreneur des Nations Unies en Somalie. En tant que chercheur dans le domaine des politiques, il a assumé les fonctions de chercheur invité au Center for Strategic and International Studies à Washington et à l’Université du Québec à Montréal. En 2007, le livre Iraq: Preventing A New Generation of Conflict a paru sous sa direction, entre autres.