Le ministre Cannon met en valeur le leadership canadien à la Réunion des ministres des Affaires étrangères des États côtiers de l’océan Arctique

(Nº 120 - Le 29 mars 2010 - 16 h HE) Le ministre des Affaires étrangères, l’honorable Lawrence Cannon, a rencontré aujourd’hui les ministres des Affaires étrangères des cinq États côtiers de l’océan Arctique — le Canada, le Danemark, les États-Unis, la Norvège et la Russie — à Chelsea (Québec).

« En vertu de notre souveraineté, de nos droits souverains et de notre juridiction sur de grandes parties de l’océan Arctique, nous sommes dans une position idéale pour saisir de nouvelles occasions et relever de nouveaux défis dans la région, a déclaré le ministre Cannon. Nous sommes déterminés à le faire dans le respect du cadre juridique international général qui s’applique à l’océan Arctique. »

« Nos citoyens et les habitants du Nord s’attendent à ce que nous continuions à faire preuve de leadership relativement aux enjeux de l’Arctique, et c’est ce que nous faisons. Nous ne réagissons pas au changement, nous l’influençons. Cette réunion a permis aux États qui détiennent des intérêts et des responsabilités uniques dans l’intendance de l’océan Arctique de discuter de l’avenir. »

Après la réunion, le ministre Cannon a rendu public le Résumé du président et, lors de la conférence de presse de clôture, il a résumé certains des points saillants de la rencontre, dont les suivants :

  • Les États côtiers de l’océan Arctique ont réaffirmé leur engagement à l’égard du règlement méthodique de tout recoupement possible des revendications et continueront à coopérer étroitement pour accomplir le travail scientifique et technique nécessaire afin de déterminer les limites extérieures de leurs plateaux continentaux respectifs.
  • Les États côtiers de l’océan Arctique reconnaissent les répercussions possibles d’un environnement changeant sur les enjeux de sécurité publique et ils travaillent donc à l’élaboration d’une entente juridiquement contraignante de recherche et de sauvetage dans l’Arctique par l’intermédiaire du Conseil de l’Arctique. Ils s’emploient également à mettre en place un régime obligatoire visant à renforcer la sécurité de la navigation dans les eaux arctiques par l’intermédiaire de l’Organisation maritime internationale.
  • Les États côtiers de l’océan Arctique ont discuté de l’importance centrale de la recherche scientifique pour mieux comprendre la dynamique de la région, en particulier en ce qui a trait au développement des ressources naturelles et à la pêche.
  • Les États côtiers ont reconnu que les ressources potentielles immenses de l’océan Arctique, si elles sont gérées de façon durable, contribueront au développement économique et social de la région. Par conséquent, ils s’engagent à appliquer les Lignes directrices du Conseil de l’Arctique sur l'exploitation pétrolière et gazière de manière que le développement respecte l’environnement marin de l’Arctique.
  • De plus, les États côtiers de l’océan Arctique ont convenu de l’importance de créer une commission hydrographique de la région de l’Arctique pour mieux comprendre les particularités des océans et de leurs côtes afin de garantir la sécurité de la navigation.

Pour conclure la rencontre de l’après-midi, le ministre Cannon a fait un commentaire sur les conseils non informés provenant de l’extérieur de la région de l’océan Arctique. « Nous agissons fermement et clairement, a déclaré le ministre. Notre leadership est fondé sur la transparence, la consultation et la collaboration. À titre d’États côtiers de l’océan Arctique, nous prenons des mesures concrètes et faisons preuve de leadership, comme l’exigent nos rôles de nations souveraines et d’États côtiers dans cette région importante. »

Prière de consulter le texte intégral du Sommaire du président.

Pour en savoir davantage, prière de consulter la page Réunion des ministres des Affaires étrangères des États côtiers de l’océan Arctique.

- 30 -

Pour de plus amples renseignements, les représentants des médias sont priés de communiquer avec :

Ève Cardinal
Attachée de presse
Cabinet du ministre des Affaires étrangères
613-995-1851

Le Service des relations avec les médias des Affaires étrangères
Affaires étrangères et Commerce international Canada
613-995-1874