Réponse du Canada aux inondations au Pakistan

(Nº 277 - Le 31 août 2010 - 14 h 30 HE) Le ministre des Affaires étrangères, l’honorable Lawrence Cannon, la ministre de la Coopération internationale, l’honorable Beverley J. Oda, et le ministre de la Défense nationale, l’honorable Peter MacKay, ont fourni aujourd’hui des détails additionnels sur la réponse du Canada aux inondations au Pakistan.

« Notre gouvernement continuera d’être solidaire du peuple pakistanais et d’appuyer pleinement le gouvernement du Pakistan dans ses efforts de réponse aux inondations dévastatrices qui touchent le pays, a déclaré le ministre Cannon. À l’heure actuelle, le gouvernement du Canada s’attache en priorité à répondre aux besoins urgents des victimes des inondations, en partenariat avec les organisations civiles déjà présentes sur le terrain. Des fonctionnaires canadiens, à Ottawa et à Islamabad, sont en communication quotidienne avec le gouvernement du Pakistan afin de réviser la façon dont le Canada peut le mieux répondre aux besoins émergents. »

« Par l’entremise de l’Agence canadienne de développement international, le Canada soutient les efforts d’aide humanitaire colossaux déployés au Pakistan pour répondre aux besoins immédiats des victimes de cette crise qui s’amplifie, a déclaré pour sa part la ministre Oda. Pour l’instant, la priorité du Canada consiste à sauver des vies et à fournir des vivres, de l’eau, des abris, des services médicaux et d’autres fournitures de secours essentielles dont le besoin est criant. Le Canada contribue également aux efforts visant à prévenir les maladies et à protéger les enfants et les autres personnes vulnérables. »

Le 3 août 2010, par l’entremise de l’Agence canadienne de développement international (ACDI), le Canada a versé une contribution initiale de 2 millions de dollars pour la fourniture urgente de nourriture, d’eau, de services d’assainissement, d’abris, de denrées non alimentaires et de soins de santé. Le 14 août, la contribution du Canada est passée à 33 millions de dollars, dont 25 millions au titre de l’aide humanitaire. Ces 33 millions de dollars s’ajoutent aux plus de 69 millions de dollars versés par l’ACDI au profit du Pakistan depuis 2009.

Affaires étrangères et Commerce international Canada, par l’intermédiaire du Fonds pour la paix et la sécurité mondiales, fournira du matériel d’une valeur de 8 millions de dollars dont le gouvernement pakistanais a un urgent besoin pour rétablir les liens avec les collectivités isolées par les inondations.

En outre, le 22 août, le gouvernement du Canada a mis sur pied le Fonds d’aide aux victimes des inondations au Pakistan, au titre duquel il versera une contribution égale aux dons admissibles faits entre le 2 août et le 12 septembre 2010. Le Fonds accordera une aide financière efficace et dont ils devront de rendre compte à des organismes partenaires d'aide humanitaire et de développement canadiens et internationaux réputés déjà à l’œuvre dans les zones touchées.

Comme la situation sur le terrain continue d’évoluer, une équipe de soutien stratégique interministérielle a été déployée au Pakistan. Elle prêtera main-forte au haut-commissariat du Canada au Pakistan, en lui fournissant des analyses d’experts sur l’évolution de la situation et en l’aidant à établir les options quant à toute autre initiative que le Canada pourrait prendre pour faciliter les efforts internationaux et le redressement rapide du pays.

« Les Forces canadiennes suivent de près la situation extrêmement difficile au Pakistan et continuent d’évaluer les besoins des personnes touchées par ces terribles inondations, a déclaré le ministre MacKay. Deux membres des Forces ont été dépêchés au Pakistan avec leurs homologues d’Affaires étrangères et Commerce international Canada et de l’Agence canadienne de développement international pour évaluer la situation sur le terrain et en rendre compte. Je sais que, comme toujours, les Forces canadiennes sont sur un pied d’alerte, prêtes à aider la population du Pakistan de la façon la plus appropriée. »

Pour plus d’information, notamment sur la façon d’aider les personnes touchées par cette catastrophe, prière de consulter Fonds d’aide aux victimes des inondations au Pakistan.

- 30 -

Un document d’information suit.

Pour de plus amples renseignements, les représentants des médias sont priés de communiquer avec :

Melissa Lantsman
Cabinet du ministre des Affaires étrangères
613-995-1851

Le Service des relations avec les médias des Affaires étrangères
Affaires étrangères et Commerce international Canada
613-995-1874

Jessica Fletcher
Attachée de presse
Cabinet de la ministre de la Coopération internationale
819-953-6238

Le Bureau des relations avec les médias
Agence canadienne de développement international
819-953-6534
media@acdi-cida.gc.ca

Le Bureau de liaison avec les médias
Ministère de la Défense nationale
1-866-377-0811 ou 613-996-2353

Document d’information - Les efforts de secours du Canada au Pakistan

De fortes pluies de mousson, qui ont commencé le 21 juillet 2010, continuent de toucher de nombreuses régions du Pakistan, provoquant d’importantes inondations et des glissements de terrain. On estime à plus de 1 600 le nombre de décès dus aux inondations, et à plus de 17 millions celui des personnes touchées par les inondations. Les infrastructures et les routes ont subi des dommages considérables, ce qui entrave la prestation des services essentiels.

Le Canada peut compter sur une large gamme de ressources civiles et militaires pour répondre aux catastrophes naturelles survenant à l’étranger. Cela comprend les contributions en espèces versées aux partenaires humanitaires fiables, des fournitures de secours prépositionnées qui répondent aux normes et aux exigences internationales, ainsi que des experts civils pouvant être rapidement déployés pour assurer la gestion des urgences et assumer d’autres tâches spécialisées. Des membres des Forces canadiennes peuvent aussi être mis à contribution au besoin, sous réserve de disponibilité et si cela est approprié.

Plusieurs des ressources non militaires que possède la Canada ont déjà été utilisées avec efficacité au Pakistan.

Les contributions en espèces

Le Canada peut apporter une contribution financière en réponse à un appel de fonds d'urgence de partenaires internationaux dignes de confiance, tels que l'Organisation des Nations Unies et la Fédération internationale de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge (FICR) ou les organisations non gouvernementales (ONG) canadiennes œuvrant dans la région sinistrée.

Pour plus d’information sur les efforts d’aide internationaux, prière de consulter la page Web Les inondations aux Pakistan (en anglais).

Le gouvernement du Canada a répondu rapidement et efficacement aux besoins humanitaires urgents au Pakistan et a été l'un des premiers donateurs à intervenir dans cette crise, par l’intermédiaire de l’Agence canadienne de développement international, qui s’est engagée le 3 août dernier à verser une contribution de 2 millions de dollars.

Comme la situation et les besoins sur le terrain ont évolué, le Canada a versé d'autres importantes contributions en espèces afin de faciliter l’action rapide de partenaires humanitaires. Il a affecté cette aide financière aux efforts de secours d'urgence et de redressement en réponse aux appels lancés par l’ONU, la FICR et des ONG canadiennes présentes au Pakistan. À ce jour, le gouvernement du Canada a versé quelque 33 millions de dollars pour les secours au Pakistan. Le gouvernement du Pakistan a salué la contribution apportée jusqu’ici par notre pays, y compris l’accent mis par le Canada sur l'eau, la santé et l'assainissement.

Le gouvernement du Canada s’emploie à répondre aux besoins humanitaires du peuple pakistanais par une contribution jusqu’à concurrence de 25 millions de dollars sous forme d'aide humanitaire. La contribution initiale de l’ACDI, de l’ordre de 2 millions de dollars a permis de fournir des denrées alimentaires et non alimentaires, de l'eau, des services d'assainissement, des abris, et des soins de santé. Le 25 août, l'ACDI a publié des renseignements détaillés sur la répartition de l’ensemble des 25 millions d'aide humanitaire au profit des plus démunis. Cette aide se répartit comme suit :

  • Nations Unies : 13,6 millions de dollars
  • FICR et Comité international de la Croix-Rouge – 5 millions de dollars
  • organisations non gouvernementales – 6,4 millions de dollars

Pour plus d'information sur l’utilisation de ces fonds, prière de consulter la page Web Mise à jour sur les efforts déployés par le Canada pour aider les Pakistanais victimes d'inondations dévastatrices.

Cette aide aux victimes des inondations s’ajoute aux plus de 69 millions de dollars déjà consentis par l'ACDI depuis 2009 au profit du Pakistan. Cette somme de 69 millions de dollars englobe des programmes d'aide bilatérale ainsi qu’une contribution de 37 millions de dollars au titre de l'aide humanitaire non reliée aux inondations, notamment pour la fourniture d’une aide alimentaire, d’abris d'urgence, d'eau et d’installations sanitaires ainsi que la prestation de soins de santé de base aux populations touchées par le conflit au Pakistan.

L'ACDI est le principal organisme du gouvernement fédéral chargé de l'aide humanitaire et de la coopération internationale. Avec le soutien de ses partenaires humanitaires, elle veillera à ce que les efforts déployés par le Canada à la suite des inondations soient efficaces et adaptées aux besoins des Pakistanais.

Fournitures d’urgence

L'ACDI gère les fournitures d'urgence du Canada et veille à ce qu'elles respectent les normes internationales, de façon à garantir leur qualité et leur utilité en cas de catastrophe. Grâce à des ententes préalables avec des partenaires humanitaires, et après leur acheminement, il est possible de les distribuer aux populations sinistrées.

C’est ainsi que des fournitures d’urgence canadiennes ont été acheminées au Pakistan le 17 août : 1 000 tentes utilisables dans toutes les conditions météorologiques, 7 060 bidons, 1 000 bâches et 3 840 moustiquaires. Ces fournitures visaient à appuyer les secours d'urgence apportés par la FICR et la Société pakistanaise du Croissant-Rouge (PRCS)..

Pour plus d’information, voir la page Web En réponse aux inondations au Pakistan - Vidéo.

Fonds de stabilisation et de reconstruction

Le financement alloué par Affaires étrangères et Commerce international Canada (MAECI) appuiera la primauté du droit au Pakistan au moyen des efforts visant à renforcer la sécurité des populations et des communautés touchées par les inondations.

Par l’intermédiaire du Fonds pour la paix et la sécurité mondiales, le MAECI fournira jusqu'à 8 millions de dollars dont 5 millions serviront à la construction d'environ 28 ponts pour aider à reconstruire les ouvrages endommagés ou détruits dans les zones inondées. Ces ponts permettront de rétablir les voies de communication et le transport vers les communautés coupées du reste du pays à la suite des inondations. Ils aideront aussi le gouvernement pakistanais à assurer la sécurité et à fournir d’autres services à la population locale.

Le reste des fonds sera versé à la suite d’analyses approfondies des besoins en matière de sécurité.

Le Groupe de travail sur la stabilisation et la reconstruction du MAECI administre le Fonds pour la paix et la sécurité mondiales, qui vise à fournir des ressources financières et opérationnelles à l’appui d’une action rapide, efficace et responsable, notamment en ce qui concerne la prévention des conflits, l’intervention face aux crises, les opérations de paix, la protection des civils et les interventions de stabilisation des États fragiles.

Fonds d’aide aux victimes des inondations au Pakistan

Outre la réponse humanitaire canadienne, le gouvernement du Canada a également mis sur pied le Fonds d’aide aux victimes des inondations au Pakistan, pour mieux faire concorder sa contribution avec celle des Canadiens.

Pour chaque dollar donné par les Canadiens entre le 2 août et le 12 septembre 2010 à un organisme de bienfaisance enregistré au Canada, le Canada versera un dollar au Fonds d’aide aux victimes des inondations au Pakistan. L'ACDI acheminera ces ressources à des organismes humanitaires et de développement canadiens et internationaux qui œuvrent au Pakistan afin qu’elles soient consacrées à l’aide humanitaire, au redressement rapide et aux efforts de reconstruction au profit des Pakistanais les plus touchés par les inondations.

Les organismes ont jusqu'au 27 septembre 2010 pour présenter les lettres d’attestation faisant état du montant des dons recueillis.

Pour plus d’information, prière de consulter la page Web Fonds d’aide aux victimes des inondations au Pakistan.

Équipe de soutien stratégique interministérielle

L’Équipe interministérielle de soutien stratégique (ESSI) est dirigée par le MAECI et formée, entre autres, de représentants du ministère de la Défense nationale – Forces canadiennes et de l'ACDI; cette équipe pourrait être déployée dans des zones sinistrées afin d'évaluer l'ampleur de la catastrophe, de formuler des recommandations et de proposer des options concernant une intervention éventuelle du Canada.

Le 27 août, le gouvernement du Canada a autorisé le déploiement de l’ESSI au Pakistan.

Déploiements antérieurs d’experts techniques canadiens

Les experts canadiens qui ont été déployés lors de catastrophes antérieures incluent des spécialistes de la logistique aéroportuaire, de l'eau et de l’assainissement placés en statut d’attente pour l'ACDI, des épidémiologistes de l'Agence de la santé publique du Canada et des experts de l’Équipe des Nations Unies pour l'évaluation et la coordination en cas de catastrophe.