Le ministre Cannon décerne le premier prix annuel John Diefenbaker pour la défense de la liberté et des droits de la personne

(No 95 - Le 10 mars 2011 - 11 h 30 HE) Le ministre des Affaires étrangères, l’honorable Lawrence Cannon, a décerné aujourd’hui le premier prix annuel John Diefenbaker pour la défense de la liberté et des droits de la personne au révérend Benjamin H. Yoon, représentant l’Alliance des citoyens pour les droits de la personne en Corée du Nord, ainsi qu’à Mme Asma Jahangir, du Pakistan, en reconnaissance de l’extraordinaire courage et du formidable esprit d’initiative dont ils ont fait preuve dans la défense des droits de la personne.

« Au nom du gouvernement du Canada, je suis heureux de souligner ces réalisations remarquables qui méritent à leurs auteurs ce nouveau prix nommé en l’honneur de l’ancien premier ministre Diefenbaker, un Canadien qui s’est illustré dans la défense de la liberté et des droits de la personne, a déclaré le ministre Cannon.

« L’Alliance des citoyens pour les droits de la personne en Corée du Nord s’est fait connaître par ses initiatives pour attirer l’attention de la communauté internationale sur le sort de millions de Nord-Coréens privés de leurs libertés et de leurs droits les plus fondamentaux.

« Les efforts acharnés menés dans des conditions extrêmement difficiles par Mme Asma Jahangir pour promouvoir le respect des droits de la personne au Pakistan, tout particulièrement les droits des femmes, des enfants et des minorités religieuses, témoignent de son courage et de son dévouement exceptionnels. »

La cérémonie de remise du prix était animée par une militante canadienne des droits de la personne, Mme Nazanin Afshin-Jam, présidente et cofondatrice de l’organisme Stop Child Executions.

Le Canada plaide depuis toujours et avec force en faveur de la protection des droits de la personne et de la promotion des valeurs démocratiques.

- 30 -

Un document d’information suit.

Pour de plus amples renseignements, les représentants des médias sont priés de communiquer avec :

Lynn Meahan
Attachée de presse
Cabinet du ministre des Affaires étrangères
613-995-1851

Le Service des relations avec les médias des Affaires étrangères
Affaires étrangères et Commerce international Canada
613-995-1874
Suivez-nous sur Twitter.

Document d’information – Le prix Diefenbaker 2011

L’Alliance des citoyens pour les droits de la personne en Corée du Nord s’emploie à attirer l’attention sur les difficultés auxquelles sont confrontés les Nord-Coréens et à améliorer leurs conditions de vie. Elle offre également des programmes éducatifs et d’aide sociale aux Nord-Coréens qui ont trouvé refuge en République de Corée.

Plusieurs prix ont été décernés à l’Alliance et à son fondateur et président, le révérend Benjamin H. Yoon, dont le prix du ministre de l’Unification de la République de Corée, en 2000, le prix pour la démocratie du National Endowment for Democracy des États‑Unis, en 2003, et l’Ordre du mérite civil de Corée, ou Moran-Jang, en décembre 2010.

Le révérend Yoon acceptera le prix Diefenbaker au nom de l’Alliance. En plus de fonder cet organisme, il a présidé à la création des bureaux d’Amnistie internationale en Corée du Sud. Il a également mis sur pied le Centre asiatique pour les droits de la personne, dans le but d’améliorer la situation des droits de la personne en Asie et d’inspirer une nouvelle génération de militants des droits de la personne.

Mme Asma Jahangir est une militante et avocate pakistanaise qui a consacré sa carrière à la défense des droits de la personne, tout particulièrement ceux des femmes, des minorités religieuses et des enfants. Elle a aidé à fonder la Commission des droits de la personne du Pakistan, organisme de premier plan voué à la promotion des droits fondamentaux, ainsi que le Forum d’action pour les femmes, qui milite contre les lois discriminatoires à l’égard des femmes.

De 1998 à 2004, Mme Jahangir a œuvré sur la scène internationale en qualité de Rapporteure spéciale des Nations Unies sur les exécutions extrajudiciaires. De 2004 à 2010, elle a ensuite été Rapporteure spéciale des Nations Unies pour la liberté de religion et de conviction. Récemment, elle a été élue présidente de l’Association des juristes de la Cour suprême du Pakistan. Elle est lauréate du prix UNESCO/Bilbao 2010 pour la promotion d’une culture des droits de l’homme.

Mme Nazanin Afshin-Jam milite en faveur des droits de la personne à l’échelle internationale. Canadienne d’origine iranienne, Mme Afshin-Jam est cofondatrice et présidente de l’organisme Stop Child Executions. Membre du conseil de la Fondation canadienne des relations raciales, Mme Afshin-Jam a prononcé de nombreux discours, que ce soit à l’Assemblée générale des Nations Unies à New York, devant les parlementaires du Canada, de l’Europe et du Royaume-Uni, ainsi qu’à plusieurs universités et conférences de haut niveau. Elle a reçu plusieurs prix soulignant son engagement envers les droits de la personne.

Mme Afshin-Jam est inscrite à une maîtrise en diplomatie avec spécialisation en gestion des conflits internationaux à l’Université Norwich du Vermont et elle est à rédiger un livre qui sera publié en 2012.

Le tout nouveau prix Diefenbaker rend hommage à des personnes ou des groupes ayant fait preuve d’un courage et d’un esprit d’initiative exceptionnels dans la défense de la liberté et des droits de la personne.

Le réseau mondial des missions diplomatiques du Canada, en collaboration avec les principaux partenaires du gouvernement, a dressé une liste de candidats provenant des quatre coins du monde. Chaque candidature a été évaluée soigneusement en fonction des contributions des candidats au respect des droits de la personne. La liste des candidats présélectionnés a ensuite été présentée au ministre des Affaires étrangères pour le choix final.

Le prix Diefenbaker, qui ne comporte aucune récompense pécuniaire, sera décerné annuellement dans le cadre de l’engagement global du Canada à promouvoir et à défendre les droits de la personne au pays et à l’étranger.