Le gouvernement du Canada approuve la demande de la Cour pénale internationale de lancer des mandats d’arrêt contre Kadhafi et les membres du régime libyen

(Nº 135 - Le 16 mai 2011 - 17 h HE) Le gouvernement du Canada a fait aujourd’hui la déclaration suivante relativement à la demande du procureur de la Cour pénale internationale (CPI) de lancer des mandats d’arrêt contre Mouammar Kadhafi, son fils Saïf al-Islam Kadhafi et son beau-frère Abdallah Senoussi, pour crimes contre l’humanité :

Le Canada approuve la demande du procureur de la Cour pénale internationale, M. Luis Moreno-Ocampo, de lancer ces mandats d’arrêt.

Les individus responsables d’avoir planifié et ordonné les attaques répétées menées de façon systématique contre la population civile de la Libye doivent répondre de leurs actes. Les crimes contre l’humanité commis à l’encontre de populations civiles demeurent une grave préoccupation aux yeux de la communauté internationale tout entière.

Le Canada continue d’exhorter les autorités de la Libye à se plier aux exigences énoncées dans la résolution 1970 du Conseil de sécurité de l’ONU, notamment l’obligation de coopérer pleinement avec la Cour pénale internationale et son procureur. Le Canada maintient son appui aux efforts que déploie la CPI pour veiller à ce que justice soit faite et montrer au monde entier que les crimes perpétrés par le régime Kadhafi ne seront pas tolérés.

- 30 -

Pour de plus amples renseignements, les représentants des médias sont priés de communiquer avec :

Le Service des relations avec les médias des Affaires étrangères
Affaires étrangères et Commerce international Canada
613-995-1874
Suivez-nous sur Twitter.