Le Canada prolonge son engagement en Libye

(Nº 276 - Le 26 septembre 2011 - 20 h 20 HE) Les députés ont voté à une très grande majorité pour le prolongement du rôle de premier plan que joue le Canada pour protéger les populations civiles en Libye et pour aider le pays à faire la transition vers l'ère post-Kadhafi.

« Le Canada s'est surpassé pour aider les Libyens à se donner un avenir meilleur et plus prometteur, a déclaré le ministre des Affaires étrangères John Baird. Le rôle du Canada en Libye n'est pas encore terminé. Nous sommes déterminés à soutenir le peuple libyen dans sa transition vers un régime démocratique, où les libertés, les droits de la personne et la primauté du droit sont respectés. »

Ce soir, les députés ont voté pour le prolongement, jusqu’à la fin de l’année, de la mission militaire du Canada, autorisée par les Nations Unies et dirigée par l'OTAN. Une motion déposée ce soir par le ministre de la Défense nationale, l'honorable Peter MacKay, a été adoptée par un vote de 189 à 98.

Les Forces canadiennes ont contribué à sauver la vie de nombreux civils libyens. Les pilotes ont effectué plus de 1 388 sorties à l'appui de leur objectif de protection de la vie des civils. Les navires de la Marine royale canadienne ont par ailleurs contribué à faire appliquer l'embargo sur les armes.

« Les Forces canadiennes ont servi avec honneur et courage pour défendre le peuple libyen, a déclaré le ministre MacKay. Cependant, si les forces qui soutiennent le Conseil national de transition ont défait celles de l'ancien régime dans la plupart des régions du pays et établi un gouvernement de transition, les combattants armés pro-Kadhafi n’en continuent pas moins de poser une menace pour la population libyenne. »

Le 21 septembre, les alliés de l'OTAN ont convenu de prolonger la mission jusqu’à 90 jours au-delà de l’échéance du 27 septembre.

Grâce à ce prolongement, les hommes et les femmes des Forces canadiennes pourront continuer de s’acquitter de leur mandat actuel, qui a été établi en réponse à la résolution 1973 du Conseil de sécurité des Nations Unies, laquelle autorise le recours à toutes les mesures nécessaires pour protéger la vie des civils en Libye.

- 30 -

Pour de plus amples renseignements, les représentants des médias sont priés de communiquer avec :

Le Service des relations avec les médias des Affaires étrangères
Affaires étrangères et Commerce international Canada
613-995-1874
Suivez-nous sur Twitter : @MAECI_DFAIT