Le ministre Baird déplore l’imposition possible de la peine de mort pour apostasie en Iran

(Nº 277 - Le 28 septembre 2011 - 22 h 30 HE) Le ministre des Affaires étrangères du Canada John Baird a fait part de son inquiétude aujourd’hui face aux informations selon lesquelles l’Iran pourrait bientôt mettre à mort un chrétien iranien, M. Youcef Nadarkhani, pour apostasie.

« Le Canada déplore profondément les informations selon lesquelles un pasteur chrétien iranien, M. Youcef Nadarkhani, pourrait être mis à mort incessamment pour avoir refusé de se conformer à l’ordre d’un tribunal iranien lui enjoignant de renoncer à sa foi.

« Nous continuons de réclamer que l’Iran respecte ses obligations en vertu du droit international des droits de l’homme, y compris le droit à la liberté de religion ou de croyance.

« C’est là un droit universel que le Canada continue de défendre, y compris tout dernièrement à l’Assemblée générale des Nations Unies.

« L’Iran viole régulièrement les droits fondamentaux des groupes minoritaires, notamment les chrétiens et les Bahá’ís.

« Notre gouvernement s’est engagé à mettre sur pied un Bureau sur la liberté de religion qui s’emploiera à promouvoir et protéger ces droits à travers le monde, afin que ce genre de persécution ne passe pas inaperçu. »

- 30 -

Pour de plus amples renseignements, les représentants des médias sont priés de communiquer avec :

Le Service des relations avec les médias des Affaires étrangères
Affaires étrangères et Commerce international Canada
613-995-1874
Suivez-nous sur Twitter : @MAECI_DFAIT