Déclaration du ministre Baird au sujet des enseignants bahá’ís en Iran

(Nº 310 - Le 19 octobre 2011 - 20 h 05 HE) Le ministre des Affaires étrangères John Baird a fait aujourd’hui la déclaration suivante concernant la situation en Iran :

« Le Canada reste vivement préoccupé par la persécution récurrente des minorités religieuses en Iran, dont celle à l’encontre des Bahá’ís et des communautés chrétiennes.

« Les autorités iraniennes ont condamné récemment sept enseignants de l’Institut bahá’í pour l’enseignement supérieur à des peines de quatre à cinq ans de prison. Ces personnes sont détenues depuis mai sous des accusations imprécises. Le Canada demande leur libération immédiate.

« Les autorités iraniennes refusent de reconnaître le droit fondamental des Bahá’ís de pratiquer leur foi, et des dizaines d’entre eux sont actuellement emprisonnés en Iran en raison de leurs croyances religieuses. Cela est inacceptable.

« La liberté de religion est un droit de la personne universel dont le Canada se fait l’ardent défenseur, comme il l’a fait devant l’Assemblée générale des Nations Unies.

« Nous exhortons l’Iran à respecter la liberté de tous à pratiquer leur foi, quelle qu’elle soit, sans crainte de persécution. »

Pour le texte complet de l’allocution du ministre Baird devant l’Assemblée générale des Nations Unies, prière de consulter Discours du ministre des Affaires étrangères, l’honorable John Baird, à l’Assemblée générale des Nations Unies.

- 30 -

Pour de plus amples renseignements, les représentants des médias sont priés de communiquer avec :

Le Service des relations avec les médias des Affaires étrangères
Affaires étrangères et Commerce international Canada
613-995-1874
Suivez-nous sur Twitter : @MAECI_DFAIT