Le Canada réduit le personnel de son ambassade en Syrie

Le 31 janvier 2012 - Le ministre des Affaires étrangères John Baird et la ministre d’État des Affaires étrangères (Amériques et Affaires consulaires), l’honorable Diane Ablonczy, ont fait aujourd’hui la déclaration suivante au sujet de l’ambassade du Canada en Syrie :

« En raison de l’instabilité croissante en Syrie, le Canada a réduit le nombre de ses employés diplomatiques dans ce pays pour ne conserver qu’un effectif de base. L’ambassade du Canada demeure ouverte et continue de fournir des services limités à Damas et à Alep par l’entremise de notre consulat honoraire.

« Toutefois, en raison des restrictions sur les déplacements qu’ont imposées les autorités syriennes et compte tenu de la détérioration continue des conditions de sécurité, notre capacité à venir en aide aux Canadiens qui se trouvent ailleurs au pays a été considérablement réduite.

« La section des visas et de l’immigration de l’ambassade du Canada à Damas est fermée, et les services ont été transférés aux bureaux des visas des pays avoisinants. Pour plus d’information sur les services de visa offerts dans la région, prière de consulter le site de Citoyenneté et Immigration Canada.

« Au cours du dernier mois, nos fonctionnaires ont fait plus de 3 400 appels téléphoniques à des Canadiens qui se trouvaient en Syrie. Le personnel d’Affaires étrangères et Commerce international Canada a reçu plus de 1 580 appels, et plus de 470 demandes de services accélérés ont été adressées à l’ambassade du Canada à Damas.

« Comme les citoyens canadiens ne sont pas obligés d’informer l’ambassade de leurs déplacements, il est impossible de connaître le nombre exact de ceux qui ont quitté la Syrie. Cela étant dit, depuis le 15 décembre 2011, près de 300 Canadiens nous ont fait savoir qu’ils avaient quitté ce pays. Nous espérons que d’autres suivront leur exemple.

« Le Canada condamne l’escalade de la violence perpétrée par les forces de sécurité syriennes à laquelle on a assisté au cours de la fin de semaine. Cette augmentation de la violence a d’ailleurs entraîné la suspension samedi dernier de la mission d’observation de la Ligue arabe. La Ligue arabe a dirigé des efforts internationaux visant à mettre fin à la crise de manière pacifique.

« Comme le massacre de Syriens innocents se poursuit, le Canada demande aux membres du Conseil de sécurité des Nations Unies d’appuyer ces efforts et d’adopter une résolution pour donner suite à la détérioration de la situation en Syrie.

« Nous continuons d’exhorter tous les Canadiens en Syrie à partir immédiatement. »

- 30 -

Pour de plus amples renseignements, les représentants des médias sont priés de communiquer avec :

Le Service des relations avec les médias des Affaires étrangères
Affaires étrangères et Commerce international Canada
613-995-1874
Suivez-nous sur Twitter : @MAECI_DFAIT