Le Canada demande à l’Iran de suspendre une exécution

Le 16 janvier 2012 - Le ministre des Affaires étrangères John Baird a publié la déclaration suivante au sujet de reportages de médias indiquant qu’un citoyen iranien, M. Saeed Malekpour, pourrait être exécuté de manière imminente:

« Le Canada est extrêmement préoccupé par des rapports indiquant que l’exécution de M. Saeed Malekpour, un citoyen iranien, serait imminente.

« Nous en appelons au gouvernement de l’Iran pour qu’il commue cette peine au nom de motifs d’ordre humanitaire. Le Canada est profondément préoccupé lorsqu’il constate que des personnes sont privées d’un procès juste et transparent, conformément aux droits internationaux de la personne.

« Nous demandons à l’Iran de changer sa position actuelle et de respecter ses obligations internationales en matière de droits de la personne. »

M. Malekpour est emprisonné depuis 2008.

- 30 -

Aujourd’hui, la Chambre des communes a adopté à l’unanimité la motion suivante :

« Que cette Chambre exprime sa préoccupation profonde pour la sécurité du citoyen iranien Saeed Malekpour à la suite de rapports faisant mention de son exécution imminente; que le Canada tienne l’Iran responsable du traitement de M. Malekpour; et que cette Chambre en appelle à l’Iran pour que le gouvernement change sa position, respecte ses obligations internationales en matière de droits de la personne et libère les prisonniers qui, comme Saeed Malekpour et plusieurs autres, ont été privés d’une procédure judiciaire juste et transparente. »

Pour de plus amples renseignements, les représentants des médias sont priés de communiquer avec :

Le Service des relations avec les médias des Affaires étrangères
Affaires étrangères et Commerce international Canada
613-995-1874
Suivez-nous sur Twitter : @MAECI_DFAIT