Le Canada accueille avec satisfaction l’accord conclu au Mali

Le 6 avril 2012 - Le ministre des Affaires étrangères John Baird a fait aujourd’hui la déclaration suivante :

« En acceptant de remettre le pouvoir à un nouveau gouvernement de transition, les responsables du coup d’État à Bamako feraient – finalement – passer l’intérêt national du Mali en premier. Le Canada accueille favorablement cette décision et verra comment elle sera mise en œuvre.

« Les voisins du Mali qui sont membres de la Communauté économique des États de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) et d’autres pays ont tenté activement de négocier une entente à cette fin.

« Les bouleversements politiques dans la capitale étant, nous l’espérons, maintenant résolus, le Mali et ses partenaires tant régionaux qu’internationaux peuvent concentrer leur attention sur les problèmes immédiats et pressants dans le nord du pays, où les rebelles ont déclaré unilatéralement l’indépendance.

« Le Canada rejette catégoriquement la déclaration d’indépendance des rebelles du nord.

« Le Canada est prêt à aider un Mali démocratique à bâtir un avenir meilleur pour tous les Maliens qui s’efforcent de maintenir l’intégrité territoriale de leur pays. Le nord du Mali ne doit pas devenir un refuge pour le terrorisme international ».

- 30 -

Pour de plus amples renseignements, les représentants des médias sont priés de communiquer avec :

Le Service des relations avec les médias des Affaires étrangères
Affaires étrangères et Commerce international Canada
613-995-1874
Suivez-nous sur Twitter : @MAECI_DFAIT