L’acte de nomination de Francis William Drake revient à Terre-Neuve-et-Labrador

Le 5 juin 2012 - Le ministre des Affaires intergouvernementales et président du Conseil privé de la Reine pour le Canada ainsi que ministre régional de Terre-Neuve-et-Labrador, l’honorable Peter Penashue, et le ministre du Tourisme, de la Culture et des Loisirs de Terre-Neuve-et-Labrador, M. Derrick Dalley, ont annoncé aujourd’hui l’inauguration d’une exposition publique de l’acte de nomination de Francis William Drake au musée The Rooms, le plus vaste espace culturel public de St. John’s. La province de Terre-Neuve-et-Labrador a signé avec le gouvernement fédéral un accord de prêt de cinq ans qui lui permet d’exposer ce document historique confirmant la nomination de Francis William Drake au poste de gouverneur et de commandant en chef de Terre-Neuve en 1750.

« L’acte de nomination de Drake est un document exceptionnel qui rappelle un moment important de l’histoire de Terre-Neuve-et-Labrador, a déclaré le ministre Penashue. Nous sommes fiers de pouvoir présenter ce document à la population de Terre-Neuve-et-Labrador. »

« Le gouvernement de Terre-Neuve-et-Labrador est heureux d’avoir pu collaborer étroitement avec le gouvernement fédéral afin de conclure cet accord de prêt relatif à l’acte de nomination de Francis William Drake, a ajouté le ministre Dalley. Le gouvernement de Terre-Neuve-et-Labrador attache une grande importance à la préservation des documents d’archives qui témoignent de notre histoire. Nous sommes ravis de pouvoir exposer l’acte de nomination de Drake au musée The Rooms et d’offrir ainsi des possibilités d’apprentissage et d’enrichissement culturel aux chercheurs et aux visiteurs. »

Nommé à l’âge de 26 ans, Francis William Drake a d’abord été gouverneur de facto en 1750 et 1751 avant d’entrer en fonction officiellement en 1752. Parmi les réalisations importantes de son mandat, on peut signaler l’établissement des premières cours pénales à Terre-Neuve, qu’il a mises en place pour contrer l’anarchie totale qui régnait dans l’île à l’époque.

L’acte de nomination de Francis William Drake est la propriété du gouvernement du Canada et relève de la compétence et du contrôle d’Affaires étrangères et Commerce international Canada. Les modalités de l’accord de prêt ont été fixées par le Ministère en collaboration avec le ministère du Tourisme, de la Culture et des Loisirs de Terre-Neuve-et-Labrador et le Secrétariat des affaires intergouvernementales et autochtones. L’acte de nomination de Francis William Drake sera exposé au musée The Rooms à compter du 7 juin 2012.

Pour de plus amples renseignements, prière de consulter les sites The Rooms et Francis William Drake (en anglais seulement).

- 30 -

Un document d’information suit.

Pour de plus amples renseignements, les représentants des médias sont priés de communiquer avec :

Cory Hann
Attaché de presse
Cabinet du ministre Penashue
613-943-1838

Le Service des relations avec les médias des Affaires étrangères
Affaires étrangères et Commerce international Canada
613-995-1874
Suivez-nous sur Twitter : @MAECI_DFAIT

Chrysta Collins
Agente des communications
The Rooms
709-757-8091
chrystacollins@therooms.ca

Diana Quinton
Directrice des communications
Ministère du Tourisme, de la Culture et des Loisirs
709-729-0928, 709-631-8155
dianaquinton@gov.nl.ca

Document d’information - Francis William Drake

L’acte de nomination de Francis William Drake a été mis à jour par David Coles, de Halifax, lors d’une visite à la Maison du Canada à Londres, au début de 2007. Reconnaissant l’importance de ce document pour l’histoire de Terre-Neuve-et-Labrador, M. Coles a pris contact avec le procureur général de Terre-Neuve-et-Labrador de l’époque, M. Tom Rideout, ainsi qu’avec le ministre canadien des Affaires étrangères du temps, l’honorable Peter MacKay, pour leur signaler l’existence de l’acte de nomination et suggérer qu’il soit retourné à la province pour y être exposé.

Francis William Drake était un frère cadet de sir Francis Henry Drake, le dernier baron à succéder à sir Francis Drake, le héros élisabéthain de la bataille contre l’Armada espagnole. La date et le lieu de naissance de Francis William Drake ne sont pas connus, et certains détails de sa vie ont été confondus avec ceux de son frère cadet, décédé à peu près en même temps que lui vers la fin de 1788 ou au début de l’année suivante. Francis William Drake a été gouverneur de facto de Terre-Neuve sous l’autorité du commodore George Brydges Rodney, l’officier supérieur de la marine à la station, en 1750 et 1751. Il a assumé ses fonctions officiellement en 1752.

On doit à Francis William Drake l’établissement des premières cours pénales à Terre-Neuve. Jusque-là, les personnes accusées d’infractions criminelles devaient être envoyées en Angleterre pour y subir leur procès. Drake a créé des tribunaux dès le début de son mandat et a été autorisé à nommer des commissaires chargés de présider aux procès réguliers avec jury. On lui a également donné le pouvoir de gracier tous les contrevenants sauf les auteurs de meurtres prémédités, à qui il pouvait accorder un sursis si les circonstances le justifiaient. Il a ensuite obtenu le pouvoir d’autoriser des exécutions sans recours à la Couronne, sauf dans les cas impliquant des officiers et des hommes de la marine royale ou de la marine marchande.

Drake a été remplacé comme gouverneur de Terre-Neuve en 1753 et a poursuivi sa carrière militaire pendant la guerre de Sept Ans et la guerre d’indépendance des États-Unis. Il a été promu vice-amiral de l’escadre bleue en septembre 1780 et nommé commandant d’une escadre de la flotte de la Manche. Bien que son mauvais état de santé l’ait forcé à mettre fin à sa carrière active cette année-là, il a été promu vice-amiral de l’escadre rouge en septembre 1787.

Ce document d’information s’inspire largement d’un article du Dictionnaire biographique du Canada en ligne.