Le Canada est vivement préoccupé par les violations des droits de la personne dans l’est de la République démocratique du Congo

Le 14 septembre 2012 - Le ministre des Affaires étrangères John Baird a fait aujourd’hui la déclaration suivante :

« Le Canada condamne les gestes du groupe armé appelé M23 qui se livre à d’horribles actes contre des civils, y compris le recrutement forcé, les exécutions sommaires et le viol. La violence contre les femmes demeure un problème grave dans l’est de la République démocratique du Congo. Nous sommes extrêmement préoccupés par les allégations constantes d’un soutien rwandais au groupe M23 et nous exhortons le Rwanda à mettre fin immédiatement à toute forme d’aide.

« La violence et les mauvais traitements infligés par le M23 ont entraîné une détérioration brutale de la situation humanitaire dans la région et provoqué le déplacement de plus d’un quart de million de gens. Les auteurs de cette violence et des violations des droits de la personne doivent être tenus responsables de leurs actes.

« Nous encourageons la poursuite des discussions entre les parties et demandons instamment qu’elles intensifient leurs efforts pour arriver à résoudre rapidement le conflit qui sévit dans l’est de la République démocratique du Congo. Le Canada continuera de faire pression sur les intervenants de la région, notamment au cours du Sommet de la Francophonie à Kinshasa, afin de protéger les civils, en particulier les femmes et les enfants, et d’ouvrir la voie à la paix et à la stabilité dans l’est de la République démocratique du Congo et dans la région des Grands Lacs. »

- 30 -

Pour de plus amples renseignements, les représentants des médias sont priés de communiquer avec :

Le Service des relations avec les médias des Affaires étrangères
Affaires étrangères et Commerce international Canada
613-995-1874
Suivez-nous sur Twitter : @MAECI_DFAIT