Le ministre Baird conclut sa visite au Pérou

Le 18 février 2013 - Le ministre des Affaires étrangères John Baird a fait aujourd’hui la déclaration suivante au terme de sa visite bilatérale au Pérou :

« J’ai participé à une rencontre fructueuse avec le président Ollanta Humala et le ministre des Relations extérieures Rafael Roncagliolo. Comme le Canada cherche à renforcer son engagement envers le Pérou, j’en ai profité pour parler de la façon dont nos deux pays peuvent accroître l’investissement et les échanges bilatéraux, ainsi que leur collaboration dans les domaines de l’éducation, de la défense et du développement durable dans la région. [Télécharger citation vidéo]

« Le Canada cherche à établir avec des partenaires aux vues similaires dans la région des relations durables qui lui permettent d’augmenter les possibilités économiques et de renforcer la sécurité. Depuis 2007, le Canada a fait de son engagement envers les Amériques une de ses priorités, afin d’accroître en particulier les perspectives économiques dans l’ensemble de l’hémisphère. Une meilleure collaboration entre le Canada et le Pérou est d’autant plus intéressante que les citoyens de nos deux pays partagent de nombreuses valeurs.

« Durant ma visite, j’ai aussi été heureux de rencontrer les représentants de plusieurs organisations du secteur privé canadien présentes au Pérou qui mesurent tout le potentiel de ce partenariat. Nous avons eu des discussions intéressantes sur nos relations commerciales et sur la direction qu’elles pourraient prendre à la suite de notre accord de libre-échange.

« Le Canada et le Pérou entretiennent des relations dynamiques sur le plan économique. Le Pérou est un partenaire démocratique au sein de forums régionaux comme l’Alliance du Pacifique et les négociations relatives au Partenariat transpacifique. Le Pérou est le deuxième partenaire commercial en importance du Canada en Amérique centrale et en Amérique du Sud, et la troisième destination de l’investissement direct du Canada dans la région.

Pour plus d’information, prière de consulter l’Accord de libre-échange Canada-Pérou et les Relations Canada-Pérou.

- 30 -

Un document d’information suit.

Pour de plus amples renseignements, les représentants des médias sont priés de communiquer avec :

Le Service des relations avec les médias des Affaires étrangères
Affaires étrangères et Commerce international Canada
613-995-1874
Suivez-nous sur Twitter : @MAECI_DFAIT

Document d’information - Alliance du Pacifique et Partenariat transpacifique

Alliance du Pacifique

L’Alliance du Pacifique regroupe le Chili, la Colombie, le Mexique et le Pérou, soit quatre des économies latino-américaines qui connaissent la croissance la plus rapide. L’Alliance a été lancée en avril 2011 afin de faciliter la libre circulation des biens, des services, des capitaux et des personnes entre les pays membres et de renforcer les liens en matière de commerce et d’investissement avec l’Asie. Le Canada a obtenu le statut d’observateur auprès de l’Alliance du Pacifique en novembre 2012.

Les pays membres de l’Alliance du Pacifique comptent une population combinée de 207 millions de personnes et sont à l’origine de 71 p. 100 des exportations de l’Amérique latine et de 34 p. 100 de son PIB. En 2011, les échanges bilatéraux de marchandises entre le Canada et les quatre pays de l’Alliance ont totalisé 39,3 milliards de dollars, soit une hausse de 12 p. 100 par rapport à 2010.

Le Canada a déjà conclu des accords de libre-échange avec chacun des quatre pays membres de l’Alliance et participe aux négociations du Partenariat transpacifique avec le Chili, le Mexique et le Pérou.

Partenariat transpacifique

Le Partenariat transpacifique (PTP) est un accord de libre-échange en cours de négociation entre 11 pays d’Asie et des Amériques, soit l’Australie, Brunéi, le Canada, le Chili, les États-Unis, la Malaisie, le Mexique, la Nouvelle-Zélande, le Pérou, Singapour et le Vietnam. Les pays membres représentent actuellement un marché de près de 658 millions de personnes et un PIB combiné de 20,7 billions de dollars, chiffres qui pourraient augmenter avec l’ajout de nouveaux membres.

Le Canada a adhéré au PTP le 8 octobre 2012 et il entend collaborer avec les autres membres en faveur de la conclusion d’un accord global qui accroîtra les échanges commerciaux et l’investissement entre ces pays partenaires, favorisera l’innovation, la croissance et le développement économiques, tout en créant des emplois.

Centre de presse