Le Canada est préoccupé par la violence meurtrière en Birmanie

Le 22 mars 2013 – L’ambassadeur de la liberté de religion du Canada, M Andrew Bennett, a fait aujourd’hui la déclaration suivante :

« Le Canada est préoccupé par les récentes allégations de violences meurtrières ciblant les musulmans perpétrées à Meiktila, en Birmanie.

« Au nom de tous les Canadiens, j’offre mes condoléances aux familles touchées par ces actes de violence. Le Canada demande le retour immédiat au calme et exhorte les autorités birmanes à protéger les droits et à assurer la sécurité de tous les citoyens, à mener une enquête complète et à traduire en justice les auteurs de ces actes.

« L’instauration d’une paix durable et de la prospérité à long terme en Birmanie exigera de tous les groupes, y compris les minorités ethniques et religieuses, qu’ils s’ouvrent au dialogue et à la collaboration. Il est de la plus haute importance que les habitants de tous les pays puissent pratiquer leur religion en toute liberté et sans crainte de violence et de persécution.

« Le Canada continuera de soutenir le peuple birman et la communauté internationale afin de relever les défis en matière de démocratie et de droits de la personne que doit affronter la Birmanie.

« Le Canada s’est engagé à ouvrir une ambassade à Yangon. Par son entremise, les représentants canadiens continueront d’exprimer la nécessité de respecter les droits de la personne, la démocratie et les libertés religieuses, et ils travailleront avec les responsables birmans à la réalisation de cet objectif. »

- 30 -

Pour de plus amples renseignements, les représentants des médias sont priés de communiquer avec :

Le Service des relations avec les médias des Affaires étrangères
Affaires étrangères et Commerce international Canada
613-995-1874
Suivez-nous sur Twitter : @MAECI_DFAIT