Un plan d’action stratégique Canada-Émirats arabes unis

Le 2 avril 2013 (Abou Dhabi) - Le ministre des Affaires étrangères John Baird et le ministre des Affaires étrangères des Émirats arabes unis, Son Altesse le cheikh Abdullah bin Zayed Al Nahyan, ont fait aujourd’hui la déclaration conjointe suivante :

« Il y a un peu plus d’un an, nous avons établi un plan d’action destiné à renforcer et revitaliser les relations entre le Canada et les Émirats arabes unis. À cette fin, nous avons établi trois objectifs : 1) signer un accord de coopération nucléaire; 2) créer un conseil des gens d’affaires Canada-Émirats arabes unis; 3) assouplir les exigences relatives aux déplacements de façon à accroître les échanges d’affaires, le tourisme et la prospérité en faveur de nos concitoyens, en révisant le système de visa. Nous sommes heureux d’annoncer que nous avons atteint ces trois objectifs, qui deviendront officiels au cours du prochain mois.

« En tant que partenaires stratégiques, le Canada et les Émirats arabes unis peuvent apporter une contribution importante à la promotion de la stabilité et de la prospérité dans toute la région. À cette fin, nous mettrons au point un plan d’action stratégique fondé sur les trois axes suivants :

  1. la prospérité;
  2. la sécurité;
  3. le développement.

« Au cours des six prochains mois, nos gouvernements s’engagent à examiner comment ils pourront réaliser des progrès concrets dans chacun de ces domaines. Au terme de cette période, les hauts fonctionnaires présenteront leur rapport aux ministres des affaires étrangères et formuleront des recommandations sur la façon de renforcer notre alliance stratégique.

Prospérité

« Plus de 150 entreprises canadiennes exercent présentement leurs activités aux Émirats, plaque tournante régionale pour les exportations et le commerce. De même, des entreprises émiriennes comme TAQA (Société d’énergie nationale d’Abou Dhabi) travaillent au Canada à la fine pointe de la technologie, mettant au point des innovations énergétiques durables. Nous avons signé des accords économiques importants qui élargissent substantiellement l’ampleur de la coopération, tels l’accord sur la coopération nucléaire et les protocoles d’entente sur l’innovation et les technologies durables. En outre, nos deux pays ont créé le Conseil des gens d’affaires-Émirats arabes unis. Nos citoyens et nos entreprises peuvent à la fois contribuer à l’accroissement de la prospérité dans chacun des deux pays et bénéficier de cette prospérité accrue. Nous annonçons aujourd’hui la nomination des coprésidents du Conseil des gens d’affaires Canada-Émirats arabes unis, soit Son Excellence Abdulla Saif Ali Slayem Al Nuaimi, vice-président de TAQA, et M. Gordon Nixon, président et chef de la direction, Groupe financier Banque Royale du Canada. Le Conseil s’emploiera à renforcer les relations commerciales canado-émiriennes en favorisant la poursuite de nouveaux débouchés par le secteur privé.

« En mai, le ministre émirien de l’Économie et du Commerce international, Son Excellence le sultan bin Saeed Al Mansouri, et le ministre canadien du Commerce international et ministre de la porte d’entrée de l’Asie-Pacifique, l’honorable M. Ed Fast, se rencontreront en vue de procéder au lancement officiel du Conseil et de discuter des prochaines étapes de notre partenariat économique. Le Conseil se réunira à au moins deux reprises d’ici la fin de 2014, une fois dans chaque pays, puis rendra compte de ses activités et présentera ses recommandations aux ministres.

Sécurité

« Tout gouvernement a pour obligation première d’assurer la sécurité de ses citoyens, et notre relation stratégique renforcera la coopération entre nos deux pays dans ce domaine. En février, le ministre de la Sécurité publique du Canada, l’honorable Vic Toews, et le vice-premier ministre et ministre de l’Intérieur des Émirats arabes unis, Son Altesse le cheikh Saif bin Zayed Al Nahyan, se sont rencontrés pour procéder à des échanges d’information et de connaissances pratiques dans les domaines de la primauté du droit, du maintien de l’ordre et de la sécurité. Les deux ministres ont convenu de renforcer la coopération entre le Canada et les Émirats arabes unis dans des secteurs comme les services de police, les services correctionnels et les questions frontalières, y compris les possibilités de formation. Nous anticipons l’annonce prochaine de mesures concrètes à cet égard.

« Nous avons pris des mesures conjointes propres à favoriser la stabilité au Moyen-Orient, et nous sommes vivement préoccupés par les tendances qui se dessinent derrière les menaces qui pèsent sur la stabilité dans la région. Nous sommes déterminés à lutter ensemble contre la prolifération des armes nucléaires et nous demandons à l’Iran de répondre aux inquiétudes que suscite son programme nucléaire en collaborant pleinement avec l’Agence internationale de l’énergie atomique et en engageant un dialogue productif avec le groupe P5+1. La communauté internationale doit agir de manière efficace et responsable pour contrer les menaces qui pèsent sur la stabilité régionale, y compris la répression brutale exercée par le régime Assad contre le peuple syrien. Le Canada et les Émirats arabes unis examineront ensemble les principales menaces à la sécurité régionale et collaboreront étroitement afin de renforcer cette dernière pendant les transitions qui se poursuivent dans la région.

Développement

« Le Canada accueille avec satisfaction la création d’un nouveau ministère chargé du développement et de la coopération internationale aux Émirats arabes unis, qui sera dirigé par Son Altesse la cheikha Lubna Bint Khalid Al Qasimi. Le ministre canadien de la Coopération internationale, l’honorable Julian Fantino, a accepté l’invitation qui lui a été faite de visiter les Émirats ce mois-ci afin d’explorer avec Son Altesse la cheikha Lubna les possibilités relatives à l’aide au développement. Ce sera là la première de nombreuses rencontres productives consacrées à la collaboration entre nos deux pays dans la poursuite d’objectifs communs, soit la réduction de la pauvreté et la promotion de la prospérité dans le monde en développement au moyen d’investissements dans le développement économique.

Conclusion

« La région et le monde se trouvent à un point tournant, qui nous donne à la fois l’occasion de promouvoir la prospérité, la sécurité et le développement, et de réduire les menaces posées par les extrémistes, les conflits et la pauvreté. Il est essentiel que le Canada et les Émirats arabes unis continuent de renforcer leur partenariat stratégique, qui accroîtra la prospérité et la sécurité de leurs citoyens et leur ouvrira de nouveaux horizons. »

- 30 -

Pour de plus amples renseignements, les représentants des médias sont priés de communiquer avec :

Le Service des relations avec les médias des Affaires étrangères
Affaires étrangères et Commerce international Canada
613-995-1874
Suivez-nous sur Twitter : @MAECI_DFAIT

Centre de presse