Le Canada réaffirme ses liens d’amitié privilégiés avec Israël

Le 9 avril 2013 (JÉRUSALEM) - À la suite d’une rencontre chaleureuse et constructive aujourd’hui, le premier ministre israélien Benjamin Netanyahu et le ministre canadien des Affaires étrangères John Baird ont réaffirmé les liens d’amitié étroits et privilégiés qui constituent le fondement des relations qu’entretiennent les deux pays. Aujourd’hui, le peuple juif est maître de son propre destin, comme les autres nations, au sein d’un État juif souverain. Comme les autres nations, Israël a le droit de se défendre, par lui-même.

Le premier ministre Netanyahu et le ministre des Affaires étrangères Baird ont eu des discussions productives sur un vaste éventail de questions régionales, dont le programme nucléaire de l’Iran et le soutien apporté par ce dernier au terrorisme international, la crise en Syrie et les avantages de relations constructives entre Israël et la Turquie. Les dirigeants ont également discuté des efforts qui ont été déployés pour relancer les pourparlers entre Israël et l’Autorité palestinienne et ont exprimé leur espoir que des négociations fructueuses soient menées à bien au cours des mois à venir. Le premier ministre Netanyahu s’est réjoui de l’aide offerte par le ministre Baird en vue de faire progresser ces pourparlers.

Les premiers ministres Harper et Netanyahu ont renforcé et élargi les relations entre le Canada et Israël, ce qui a mené :

  • à la conclusion de nouveaux accords bilatéraux, comme l’Accord de reconnaissance mutuelle en matière de télécommunications signé en juin 2012;
  • au lancement de négociations en vue de moderniser l’accord de libre-échange;
  • à l’établissement de nouvelles relations d’affaires, notamment dans le secteur de l’innovation;
  • à une croissance marquée de la coopération en matière de sécurité et de renseignement;
  • au resserrement des liens entre les établissements universitaires, grâce notamment au Protocole d’entente de mai 2012 entre la Société royale du Canada et l’Académie israélienne des sciences et des humanités;
  • à l’établissement de nouveaux partenariats entre le gouvernement et le secteur privé.

Les discussions d’aujourd’hui ont également porté sur l’énergie, la sécurité, l’aide et le développement à l’échelle internationale, l’innovation ainsi que sur la promotion des droits de la personne dans le monde, des domaines dans lesquels l’expertise du Canada et d’Israël peut être mise à profit en vue d’améliorer le sort de la population mondiale. Les deux pays se sont réjouis d’avoir la possibilité de collaborer à l’établissement d’un accord de partenariat stratégique — un plan de travail qui fournira aux deux pays des repères concrets pour resserrer davantage leurs liens bilatéraux.

Les deux gouvernements sont résolus à renforcer la coopération dans le secteur de l’énergie afin de promouvoir leurs intérêts communs dans ce domaine et de contribuer à la stimulation de l’emploi, de la croissance et de la prospérité économique. Dans la foulée de la Déclaration de juin 2012 sur la coopération dans le secteur de l’énergie entre le Canada et Israël, le ministre canadien des Ressources naturelles, l’honorable Joe Oliver, et l’ancien ministre israélien de l’Énergie et des Ressources hydrauliques, M. Uzi Landau, ont annoncé en octobre dernier la création du Fonds Canada-Israël pour les sciences et technologies de l’énergie. Ce dernier a été créé pour encourager la mise au point de technologies et de procédés novateurs dans le secteur de l’énergie de nature à faciliter l’exploitation responsable de ressources en pétrole et en gaz non conventionnels, notamment les applications commerciales qui s’attaquent aux défis communs en matière d’environnement. Le Fonds permettra aussi de renforcer la coopération dans les secteurs de l’énergie renouvelable et de l’efficacité énergétique. À l’aide d’investissements des deux pays, le Fonds devrait générer de 20 à 40 millions de dollars en recherche et développement (R-D) en collaboration au cours des trois prochaines années. Deux ateliers canadiens de R-D ont été organisés avec succès en mars 2013 et ont réuni d’importants intervenants canadiens et israéliens en vue de cerner d’éventuelles possibilités de partenariats. Le premier appel de propositions devrait être lancé plus tard en avril 2013.

En ce qui a trait au développement international, le premier ministre Netanyahu et le ministre des Affaires étrangères Baird ont proposé de renforcer la coopération entre les deux pays. Autre exemple de collaboration dans le domaine du développement, Grands Défis Canada, avec l’appui du Fonds d’innovation pour le développement du Canada, coopère avec Israël en vue de créer un programme similaire dans ce pays, conçu d’après Grands Défis Canada et encadré par ce dernier, qui contribue déjà de façon considérable au développement international.

Depuis 2006, la coopération entre le Canada et Israël s’est intensifiée de façon manifeste dans les domaines de la sécurité, de la défense et du renseignement. Aujourd’hui, le premier ministre Netanyahu et le ministre des Affaires étrangères Baird ont chargé leurs représentants de mettre au point au cours des prochains mois de nouvelles initiatives visant à renforcer les relations bilatérales entre les deux pays en matière de défense et de sécurité.

La coopération en matière d’économie, de commerce et d’innovation constitue un élément essentiel des relations privilégiées qu’entretiennent le Canada et Israël. En mai 2010, les premiers ministres Harper et Netanyahu ont établi un programme bilatéral en matière d’innovation qui a conduit à la création du Partenariat Canada-Israël en innovation technologique. Ce partenariat appuie des projets communs à l’aide de plusieurs mécanismes de financement, notamment un appel de propositions conjoint annoncé en juillet 2012, avalisé par le Bureau du scientifique en chef du ministère israélien de l’Économie et du Commerce et par le Programme d’aide à la recherche industrielle du Conseil national de recherches du Canada. Le Partenariat constitue la première initiative du Canada dans le cadre d’EUREKA, un réseau européen de collaboration dont font partie Israël et le Canada (ce dernier étant devenu membre associé au cours de la présidence d’Israël, en 2011), qui cherche à accroître la compétitivité industrielle en appuyant les entreprises et les intervenants participant à l’innovation. Les deux gouvernements sont déterminés à mener des initiatives concrètes pour accroître leur coopération en matière de recherche scientifique, et le gouvernement canadien a déjà prévu des fonds à cet effet.

La visite du ministre des Affaires étrangères Baird en Israël a permis au Canada et à Israël de resserrer leurs liens d’amitié de longue date, de redoubler leurs efforts en matière de collaboration en vue de stimuler la prospérité des deux pays et de réitérer l’importance que les deux pays attachent à la sécurité régionale et mondiale.

- 30 -

Pour de plus amples renseignements, les représentants des médias sont priés de communiquer avec :

Le Service des relations avec les médias des Affaires étrangères
Affaires étrangères et Commerce international Canada
613-995-1874
Suivez-nous sur Twitter : @MAECI_DFAIT