Favoriser la sécurité et la stabilité au Mali et dans la grande région du Sahel

Le 13 mai 2013 - Le ministre des Affaires étrangères John Baird et la secrétaire parlementaire du ministre de la Coopération internationale, Mme Lois Brown, ont annoncé aujourd’hui que le Canada accroîtra son appui au Mali pour l’aider à rétablir la démocratie, retrouver la stabilité et préserver son intégrité territoriale.

« Le Canada est déterminé à combattre le terrorisme sous toutes ses formes, a affirmé le ministre Baird. Au Mali, cela signifie que nous collaborons avec nos partenaires régionaux et internationaux pour veiller à ce que ce pays ne devienne pas un refuge pour les djihadistes et les extrémistes, et l’aider à rétablir un ordre démocratique qui, par le passé, a servi de modèle pour l’Afrique. »

Le ministre Baird visite actuellement un pays voisin, le Ghana, qui a joué un rôle de leader régional dans les efforts entrepris pour mettre fin à la crise malienne et éviter que le Mali ne sape la stabilité de toute la région du Sahel. « Des démarches comme celles-ci aident à renforcer la sécurité au Mali, en Afrique et, au bout du compte, au Canada même », a-t-il ajouté.

Le Canada s’engage à fournir une somme supplémentaire de 10 millions de dollars, qui servira notamment à appuyer la Mission internationale de soutien au Mali sous conduite africaine (MISMA) jusqu’à ce qu’une nouvelle mission des Nations Unies puisse être mise sur pied. Le Canada contribuera également à un fonds d’affectation spéciale administré par l’ONU pour aider le Mali à rétablir les institutions démocratiques avant les élections prévues en juillet et à préserver son intégrité territoriale. En outre, le Canada contribuera au programme de formation mis sur pied par l’Union européenne pour aider les forces armées maliennes à protéger les droits fondamentaux de la population civile.

« Le Canada étant l’un des principaux donateurs, il continuera de soutenir la fourniture d’aide alimentaire et la prestation de services de santé de base à la population malienne », a déclaré la secrétaire parlementaire Lois Brown, qui assistera à une rencontre de haut niveau sur le Mali à Bruxelles, mercredi, au nom du ministre de la Coopération internationale, l’honorable Julian Fantino. « Le Canada est un voisin compatissant et continuera de collaborer avec les autres bailleurs de fonds, les organisations non gouvernementales canadiennes et des organisations multilatérales comme le Programme alimentaire mondial pour aider à sauver des vies humaines et à alléger la souffrance au Mali. »

Le Canada continue également de fournir l’assistance humanitaire et l’aide au développement requises, par l’intermédiaire d’organisations non gouvernementales.

Le Canada est depuis longtemps un important bailleur de fonds pour la réalisation de projets au Mali. En outre, le Canada contribuera directement au financement de la Mission multidimensionnelle intégrée des Nations Unies pour la stabilisation au Mali (MINUSMA) par l’intermédiaire de ses quotes-parts versées aux Nations Unies.

- 30 -

Pour de plus amples renseignements, les représentants des médias sont priés de communiquer avec :

Le Service des relations avec les médias des Affaires étrangères
Affaires étrangères et Commerce international Canada
613-995-1874
Suivez-nous sur Twitter : @MAECI_DFAIT