Le ministre Baird copréside un important événement sur les mariages précoces et forcés à l’ONU

Le 25 septembre 2013 - Le ministre des Affaires étrangères John Baird a coprésidé aujourd’hui un important événement sur les mariages précoces et forcés, au cours de la 68e session de l’Assemblée générale des Nations Unies.

Mettre fin aux mariages précoces et forcés constitue une priorité pour le Canada.

« Le mariage précoce et forcé est une violation odieuse des droits de la personne, a déclaré le ministre Baird. Il prive les jeunes filles de leur droit à l’éducation et met en péril leur santé. »

La pauvreté et la discrimination fondée sur le sexe contribuent à perpétuer cette pratique. Dans le monde, entre 2004 et 2014, 100 millions de jeunes filles ont été ou seront mariées de force avant leur 18e anniversaire de naissance.

« Nous sommes déterminés à intensifier nos efforts diplomatiques et notre programme de développement pour mettre fin aux mariages précoces et forcés partout dans le monde », a ajouté le ministre Baird.

Le Canada œuvre sur tous les fronts avec la communauté internationale pour contrer ce problème, que ce soit en parrainant aux Nations Unies une toute nouvelle résolution qui appelle l’attention sur cette pratique ou en poursuivant des partenariats avec des gouvernements nationaux.

Le Canada a engagé près de 3 milliards de dollars sur cinq ans pour aider les femmes et les enfants à vivre plus longtemps et à jouir d’une meilleure santé. Cette contribution s’ajoute aux 14 millions de dollars qu’il a déjà versés pour mettre fin à la violence sexuelle et pour promouvoir la participation pleine et entière des femmes dans les démocraties émergentes.

- 30 -

Pour de plus amples renseignements, les représentants des médias sont priés de communiquer avec :

Le Service des relations avec les médias
Affaires étrangères, Commerce et Développement Canada
613-995-1874
media@international.gc.ca
Suivez-nous sur Twitter : @MAECDCanada

Centre des media