Le Canada lance des négociations sur l’investissement avec la Macédoine

Le 21 novembre 2013 - Le ministre des Affaires étrangères John Baird a annoncé aujourd’hui que le Canada et la Macédoine avaient convenu de lancer des négociations en vue de conclure un accord sur la promotion et la protection des investissements étrangers (APIE).

Le ministre Baird a fait cette annonce à Ottawa en compagnie du ministre des Affaires étrangères de la République de Macédoine, M. Nikola Poposki.

« Notre gouvernement contribue à créer des emplois et des débouchés au Canada en veillant à ce que les investissements réalisés par les entreprises canadiennes à l’étranger soient protégés, a déclaré le ministre Baird. Cet accord conférera une meilleure protection aux entreprises canadiennes qui mènent des activités en Macédoine et resserrera les liens économiques entre nos deux pays. »

Un APIE est un traité qui vise à promouvoir et à protéger les investissements du Canada à l’étranger, ainsi que les investissements étrangers au Canada, au moyen de dispositions réciproques juridiquement contraignantes. En offrant une protection accrue contre les pratiques discriminatoires et arbitraires, et en améliorant la prévisibilité du cadre politique des marchés, un APIE permet aux entreprises de réaliser des investissements en toute confiance. Le Canada a toujours appuyé l’adoption d’un cadre solide fondé sur des règles pour promouvoir et protéger les investissements au moyen de la négociation d’APIE.

La Macédoine offre aux investissements canadiens un grand potentiel de croissance, en particulier dans les secteurs des transports, des technologies de l’information et des communications, de l’agroalimentaire, du tourisme, de l’exploitation minière, des technologies environnementales, des services consultatifs financiers, du bâtiment et de l’immobilier.

« Cet accord sur l’investissement rendra la pratique des affaires plus sûre pour les entreprises canadiennes qui cherchent des débouchés en Macédoine, a déclaré le ministre du Commerce international, l’honorable Ed Fast. Il vient également démontrer une nouvelle fois que le plan de stimulation du commerce le plus ambitieux de l’histoire de notre pays continue de porter ses fruits au profit de nos entreprises et de nos exportateurs. »

Pour plus d’information sur la rencontre des deux ministres, prière de consulter la Déclaration conjointe du ministre des Affaires étrangères John Baird et de son homologue de la Macédoine, Nikola Poposki.

- 30 -

Pour de plus amples renseignements, les représentants des médias sont priés de communiquer avec :

Le Service des relations avec les médias
Affaires étrangères, Commerce et Développement Canada
613-995-1874
media@international.gc.ca
Suivez-nous sur Twitter : @MAECDCanada