Le ministre Baird est préoccupé par les résultats électoraux au Bangladesh

Le 6 janvier 2014 - Le ministre des Affaires étrangères John Baird a fait aujourd’hui la déclaration suivante au sujet des élections au Bangladesh :

« Le Canada se joint aux États-Unis et à l’Union européenne pour exprimer ses regrets à l’effet que les principaux partis politiques du Bangladesh n’aient pas pu négocier une solution qui aurait permis de tenir une élection totalement participative le 5 janvier 2014. Pour qu’une démocratie soit vivante, il est essentiel que les citoyens aient la possibilité de faire des choix individuels.

« Il est donc extrêmement décevant de constater que plus de la moitié des sièges au Parlement ont été remportés sans opposition, à défaut de candidats pour briguer les suffrages.

« Le Canada note avec consternation que la violence et la controverse ont entaché la campagne électorale. En 2013, la violence politique a fait des centaines de victimes chez les citoyens du Bangladesh. Nous condamnons fermement cette violence, notamment les attaques insensées contre les citoyens les plus vulnérables que sont les enfants, les femmes et les membres de minorités religieuses et ethniques. La violence ne saurait être l’instrument d’une stratégie politique. Le Canada exhorte tous les partis à renoncer publiquement à la violence politique et à la condamner.

« L’instabilité politique a engendré l’instabilité économique, ce qui a causé et risque de continuer à causer des dommages à long terme à l’économie du Bangladesh. Nous craignons que ces dommages aient miné le progrès économique du pays et ses efforts de développement.

« Le Canada invite tous les partis à transcender leurs visées politiques immédiates et à coopérer entre eux pour mettre l’accent, à l’échelle nationale, sur le développement du Bangladesh et sur ses chances d’avenir.

« Le Canada note avec satisfaction que les principaux partis envisagent la tenue de nouvelles élections nationales. Il les exhorte tous à parvenir rapidement à une entente garantissant un scrutin véritablement participatif dont les résultats seront crédibles pour tous les Bangladais. »

- 30 -

Pour de plus amples renseignements, les représentants des médias sont priés de communiquer avec :

Le Service des relations avec les médias
Affaires étrangères, Commerce et Développement Canada
613-995-1874
media@international.gc.ca
Suivez-nous sur Twitter : @MAECDCanada