Déclaration sur la situation des droits de la personne en Corée du Nord

Le 17 février 2014 - Le ministre des Affaires étrangères John Baird a fait aujourd’hui la déclaration suivante à la suite de la publication du rapport de la Commission des Nations Unies chargée d’enquêter sur les violations des droits de l’homme en République populaire démocratique de Corée :

« Le Canada applaudit le travail de la Commission. Le tableau que brossent les commissaires fait état de violations des droits de la personne dont la gravité, la généralisation et le caractère systématique confirment nos pires craintes.

« Le Canada condamne sans équivoque le mépris total du régime nord-coréen à l’égard de la liberté d’expression et de religion. L’existence de goulags, les détentions arbitraires, les peines intergénérationnelles, les avortements forcés et la détention indéfinie de prisonniers politiques sont absolument déplorables.

« Nous appuyons entièrement la Commission, qui réclame l’obligation de rendre des comptes, notamment en ce qui concerne tout crime potentiel contre l’humanité.

« Nous exhortons Kim Jong-un et ses représentants à respecter les droits de tous les citoyens de la Corée du Nord, à fermer leurs camps de prisonniers politiques et à accorder à leur peuple les libertés fondamentales auxquelles ont droit tous les peuples. »

- 30 -

Pour de plus amples renseignements, les représentants des médias sont priés de communiquer avec :

Le Service des relations avec les médias
Affaires étrangères, Commerce et Développement Canada
613-995-1874
media@international.gc.ca
Suivez-nous sur Twitter : @MAECDCanada