Le Canada sert un avertissement à la Russie concernant le projet de loi sur la Crimée

Le 11 mars 2014 - Le ministre des Affaires étrangères John Baird a fait aujourd’hui la déclaration suivante :

« Le Canada, tout comme ses partenaires du G-7, est vivement préoccupé par les informations selon lesquelles la Russie s’apprête à aller de l’avant avec le projet de loi visant à annexer la région ukrainienne de la Crimée à la Fédération de Russie. La Russie semble préparer le terrain pour une annexion illégale pure et simple de la Crimée.

« L’invasion de l’Ukraine par la Russie constitue une violation flagrante de la souveraineté et de l’intégrité territoriale de l’Ukraine ainsi que du droit international. Comme l’a indiqué le premier ministre Stephen Harper la semaine dernière, le Canada et ses partenaires ne reconnaîtront pas la légitimité du référendum prévu le 16 mars dans une région sous occupation militaire illégale, pas plus qu’ils ne reconnaîtront toute proposition législative de Moscou destinée à le légitimer.

« Si les législateurs russes vont de l’avant avec le projet de loi d’annexion actuellement à l’étude à la Douma, ils ne feront qu’isoler davantage leur pays.

« Nous demeurons extrêmement préoccupés par la crise en cours et nous continuons d’exhorter la Russie à respecter la souveraineté et l’intégrité territoriale de l’Ukraine, y compris les obligations qu’elle a contractées en vertu du Mémorandum de Budapest de 1994. »

- 30 -

Pour de plus amples renseignements, les représentants des médias sont priés de communiquer avec :

Le Service des relations avec les médias
Affaires étrangères, Commerce et Développement Canada
613-995-1874
media@international.gc.ca
Suivez-nous sur Twitter : @MAECDCanada