Le ministre Baird rend hommage à l’héritage de John G. Diefenbaker en matière de politique étrangère

Le 27 mars 2014 - Le ministre des Affaires étrangères John Baird a rendu hommage aujourd’hui à l’héritage de l’ancien premier ministre John G. Diefenbaker en matière de politique étrangère, et a parlé de la façon dont le Canada modernise sa diplomatie pour le XXIe siècle.

Le ministre Baird, qui s’adressait à un auditoire composé notamment de diplomates et de collègues canadiens d’Affaires étrangères, Commerce et Développement Canada, d’historiens et d’étudiants, a dévoilé un portrait de M. Diefenbaker qui sera accroché dans l’édifice portant son nom, au 111, promenade Sussex.

Effectuant un retour sur l’héritage de M. Diefenbaker, le ministre Baird a déclaré : « Le premier ministre John Diefenbaker est un chef de file que j’admire depuis longtemps. Il avait un sens moral. Il a su faire les bons choix alors qu’il était confronté aux deux enjeux importants de son époque — le communisme et l’apartheid. »

M. Baird a également énoncé la position du Canada dans le monde moderne, soulignant que « notre pays a défié les faibles attentes à l’égard des puissances moyennes. Nous avons plutôt montré que nous avons l’ambition propre aux chefs de file et non aux gens à la traîne.

« Dans certaines circonstances, il est bon d’être celui qui arbitre ou qui établit les règles; mais pour obtenir des résultats, il faut être sur la patinoire. Et lorsqu’il s’agit de promouvoir les valeurs et les intérêts du Canada, nous n’avons d’autre choix que de défendre nos couleurs. »

Le ministre Baird a également souligné l’importance de la diplomatie numérique et des communications efficaces. « Grâce aux réseaux technologiques, il est plus facile que jamais d’échanger de l’information et des idées, de se rassembler et de s’organiser, et d’influencer le cours des événements à l’échelle mondiale. »

« La vitesse de l’information et des communications demande de l’agilité. En cette ère numérique, aucune organisation tournée vers l’extérieur ne peut se permettre d’être en mode analogique. »

Pour le texte intégral du discours, prière de consulter La diplomatie canadienne au XXIe siècle.

- 30 -

Pour de plus amples renseignements, les représentants des médias sont priés de communiquer avec :

Le Service des relations avec les médias
Affaires étrangères, Commerce et Développement Canada
613-995-1874
media@international.gc.ca
Suivez-nous sur Twitter : @MAECDCanada