Le Canada impose de nouvelles sanctions en réaction à la crise en Ukraine

Le 12 avril 2014 - Le ministre des Affaires étrangères John Baird a fait aujourd’hui la déclaration suivante :

« Notre gouvernement a clairement indiqué qu’il ne peut pas rester inactif pendant que la Russie occupe illégalement l’Ukraine et viole la souveraineté et l’intégrité territoriale de ce pays.

« Aujourd'hui, nous imposons des sanctions contre deux autres représentants et contre une entreprise pétrolière et gazière de Crimée. Nous continuerons de donner un appui inébranlable à l’Ukraine et de travailler avec nos alliés et les pays qui partagent nos vues afin d’exercer des pressions sur la Russie jusqu’à ce que le conflit soit désamorcé en Ukraine.

« Les actions provocatrices que ne cesse de prendre la Russie en Crimée et ailleurs sont tout à fait inacceptables.

« Le Canada et ses alliés prendront d’autres mesures pour isoler davantage la Russie sur les plans économique et politique. »

Un document d’information suit.

- 30 -

Pour de plus amples renseignements, les représentants des médias sont priés de communiquer avec :

Le Service des relations avec les médias
Affaires étrangères, Commerce et Développement Canada
343-203-7700
media@international.gc.ca
Suivez-nous sur Twitter : @MAECDCanada

Document d’information – Liste élargie des sanctions

Le Canada impose des sanctions économiques ainsi que des interdictions de voyager contre les deux autres représentants suivants qui ont une responsabilité dans la crise :

Représentants de l’Ukraine

  • Valery Medvedev, président de la commission électorale de Sébastopol
  • Mikhail Malyshev, président de la commission électorale de Crimée

Le Canada impose aussi des sanctions économiques contre l’organisation suivante, laquelle a fait l’objet d’une expropriation illégale :

•   Chornomornaftogaz