Le Canada suspend sa contribution financière volontaire au Commonwealth

Le 14 avril 2014 - Le ministre des Affaires étrangères John Baird a annoncé aujourd’hui que le Canada allait suspendre sa contribution volontaire au Secrétariat du Commonwealth et réaffecter les fonds pour les deux prochaines années.

« En tant qu’hôte de la Réunion des chefs de gouvernement des pays du Commonwealth de 2013 et président en exercice, le Sri Lanka se devait d’agir concrètement dans le domaine des droits de la personne, de la réconciliation politique et de la reddition de comptes. Cependant, le Sri Lanka n’a fait aucun progrès dans ces dossiers, a déclaré le ministre Baird. À l’initiative du premier ministre Stephen Harper, le Canada avait pris la ferme décision, appuyée sur des principes, de ne pas assister à la Rencontre des chefs de gouvernement des pays du Commonwealth de 2013 à Colombo, et l’annonce d’aujourd’hui est la suite logique de cette décision.

« Comme l’a déclaré le premier ministre Harper, le Canada est d’avis que pour rester pertinent, le Commonwealth doit se faire le défenseur des principes fondamentaux que sont la liberté, la démocratie et le respect de la dignité humaine, qui constituent le fondement même de l’existence du Commonwealth, a ajouté le ministre Baird. Cette décision n’a pas été prise à la légère. Nous ne pouvons plus justifier le versement de fonds supplémentaires à une organisation qui ferme les yeux sur les violations des droits de la personne, les comportements antidémocratiques et l’intolérance religieuse chez ses États membres. »

Pendant que le Sri Lanka assure la présidence, la contribution volontaire annuelle de 10 millions de dollars que le Canada verse au Commonwealth servira plutôt, pendant deux ans, à appuyer des mesures qui sont conformes aux valeurs du Commonwealth et qui aident à obtenir des résultats pour ceux qui en ont le plus besoin.

« Le Canada reste très préoccupé par l’absence de reddition de comptes pour les allégations de sérieuses violations des droits de la personne et des normes humanitaires internationales au Sri Lanka, a poursuivi le ministre Baird. Nous allons réaffecter les fonds pour lutter contre la pratique des mariages précoces et forcés, et pour aider la société civile du Commonwealth à promouvoir les droits de la personne. Le Canada continuera à collaborer avec ses partenaires pour faire respecter les valeurs fondamentales du Commonwealth, qui sont chères aux Canadiens. »

- 30 -

Pour de plus amples renseignements, les représentants des médias sont priés de communiquer avec :

Le Service des relations avec les médias
Affaires étrangères, Commerce et Développement Canada
343-203-7700
media@international.gc.ca
Suivez-nous sur Twitter : @MAECDCanada