Le Canada est consterné par l’enlèvement massif d’écolières nigérianes

Le 1er mai 2014 - Le ministre des Affaires étrangères John Baird a fait la déclaration suivante :

« Le Canada condamne avec la plus grande fermeté l’enlèvement d’écolières nigérianes et les autres actes terroristes commis contre des civils non armés par Boko Haram. Ces actes sont absolument répugnants et ne seront jamais tolérés.

« Nous nous inquiétons pour la sécurité et le bien-être de ces filles, notamment à la lumière d’informations récentes selon lesquelles Boko Haram les forcerait à se marier. L’une des priorités du Canada est de promouvoir les droits fondamentaux des femmes et des filles partout dans le monde, y compris en collaborant avec la communauté internationale afin de mettre fin à la pratique du mariage précoce et du mariage forcé.

« Nous continuerons de surveiller la situation de près et nous collaborerons avec le Nigéria afin de lutter contre le terrorisme et de garantir le bien-être des enfants et des jeunes de ce pays. »

Le 30 décembre 2013, le Canada a inscrit Boko Haram sur sa liste d’organisations terroristes. Le Code criminel du Canada criminalise l’adhésion à Boko Haram ainsi que le transfert d’argent à cette entité.

- 30 -

Pour de plus amples renseignements, les représentants des médias sont priés de communiquer avec :

Le Service des relations avec les médias
Affaires étrangères, Commerce et Développement Canada
343-203-7700
media@international.gc.ca
Suivez-nous sur Twitter : @MAECDCanada
Aimez-nous sur Facebook : Affaires étrangères, Commerce et Développement Canada - MAECD