Nominations diplomatiques

Le 1er août 2014 - Le ministre des Affaires étrangères John Baird a annoncé aujourd’hui les nominations diplomatiques et les prolongations de mandat suivantes :

Mme Louise Blais est nommée consule générale à Atlanta (États-Unis d’Amérique).

M. Dennis Savoie est nommé ambassadeur auprès du Saint-Siège.

Le mandat de Mme Sylvia Cesaratto au poste d’ambassadrice auprès de la République du Panama est prolongé.

Le mandat de M. Sanjeev Chowdhury au poste de consul général à Rio de

Janeiro (République fédérative du Brésil) est prolongé.

Le mandat de M. Louis de Lorimier au poste d’ambassadeur auprès de la République du Mali, avec accréditation simultanée auprès de la République du Niger, est prolongé.

Le mandat de Mme Chantal de Varennes au poste d’ambassadrice auprès de la République de Côte d’Ivoire, avec accréditation simultanée auprès de la République du Liberia, est prolongé.

Le mandat de Mme Cassie Doyle au poste de consule générale à San Francisco (États-Unis d’Amérique) est prolongé.

Le mandat de Mme Deborah Lyons au poste d’ambassadrice auprès de la République islamique d’Afghanistan est prolongé.

Le mandat de M. Thomas MacDonald au poste d’ambassadeur auprès du Royaume d’Arabie saoudite, avec accréditation simultanée auprès de la République du Yémen, du Royaume de Bahreïn et du Sultanat d’Oman, est prolongé.

Le mandat de M. Ivan Roberts au poste d’ambassadeur auprès du Burkina Faso, avec accréditation simultanée auprès de la République du Bénin, est prolongé.

Le mandat de Mme Lisa Stadelbauer au poste d’ambassadrice auprès de la République du Zimbabwe, avec accréditation simultanée auprès de la République d’Angola et en qualité de haute-commissaire en République du Botswana, est prolongé.

Les notices biographiques suivent.

- 30 -

Pour de plus amples renseignements, les représentants des médias sont priés de communiquer avec :

Le Service des relations avec les médias
Affaires étrangères, Commerce et Développement Canada
343-203-7700
media@international.gc.ca
Suivez-nous sur Twitter : @MAECDCanada
Aimez-nous sur Facebook : Affaires étrangères, Commerce et Développement Canada - MAECD

Notices biographiques

Mme Louise Blais (B.A., Université McGill, 1988) est entrée au ministère des Affaires étrangères et du Commerce international en 1996, après avoir été gestionnaire du Bureau du développement aux Archives nationales du Canada et analyste à Interpol. Elle a d’abord été affectée à Washington en tant que conseillère (affaires publiques), puis à Tokyo comme chef des affaires publiques. À la mission du Canada à Paris, elle a été ministre-conseillère (affaires politiques) et directrice du Centre culturel canadien. À Ottawa, Mme Blais a occupé le poste de directrice, Diplomatie ouverte et Services, et elle est actuellement directrice exécutive, Affectations et Gestion des bassins communs. Mme Blais et son mari, Peter Falkner, ont deux fils. Mme Blais succède à M. Stephen Brereton.

M. Dennis Savoie (B.A. [sociologie], Université de Moncton, 1968), récipiendaire de la Médaille du jubilé d’or et de la Médaille du jubilé de diamant de la reine Elizabeth II, a travaillé plus de 25 ans à la Commission d’énergie électrique du Nouveau-Brunswick. Il a commencé sa carrière en 1969 en tant que responsable d’études de marché et il a gravi progressivement les échelons au sein de l’entreprise. En 1987, il a été nommé vice-président, Service à la clientèle, et a aussi exercé les fonctions de vice-président, Administration et Ressources humaines, Opérations, et Améliorations commerciales avant de prendre sa retraite en 1996. Par la suite, M. Savoie a été directeur exécutif de l’Association des foyers de soins du Nouveau-Brunswick pendant quatre ans. Membre de longue date des Chevaliers de Colomb, M. Savoie a dirigé plusieurs initiatives au sein de l’Ordre. Il a notamment été nommé député chevalier suprême et assistant du chevalier suprême pour les affaires canadiennes. M. Savoie a été actif au sein de sa communauté tout au long de sa carrière; il a ainsi été membre élu et membre du conseil d’administration de diverses commissions scolaires du Nouveau-Brunswick, membre du Conseil des gouverneurs de l’Université de Moncton et de l’Université Saint-Thomas, membre du conseil d’administration de l’Organisme catholique pour la vie et la famille de même qu’entraîneur de hockey mineur. M. Savoie et son épouse, Claudette Surette, ont deux enfants, Marc et Brigitte, et cinq petits-enfants. M. Savoie succède à Mme Anne Leahy.

Mme Sylvia Cesaratto (B.Com. [administration], Université Concordia, 1987) est entrée au ministère des Affaires étrangères et du Commerce international en 1996 en tant qu’agente du personnel au Secteur des ressources humaines. À l’étranger, elle a occupé le poste de première secrétaire de l’aérospatiale et de la défense, à Londres, et, ultérieurement, celui de directrice du Programme commercial, à Bruxelles. À Ottawa, elle a été chargée de dossier pour les affaires concernant le Royaume-Uni. De 2008 à 2011, elle a été à la tête de la Direction des initiatives stratégiques. Mme Cesaratto est ambassadrice au Panama depuis 2011.

M. Sanjeev Chowdhury (B.Com., Université Saint Mary’s, 1990; M.B.A. [gestion internationale], Thunderbird, American Graduate School of International Management, 1991) est entré au ministère des Affaires étrangères et du Commerce international en 1995 en tant qu’agent au Sommet du G-7. De 1995 à 1997, il a travaillé au sein de la Direction des relations avec le Parlement, puis à la Direction des relations avec les médias, avant d’accepter une affectation en qualité de délégué commercial adjoint à Mumbai. Il est revenu à Ottawa en 2000 pour y occuper un poste d’analyste financier. En 2001 et 2002, il a assumé les fonctions d’attaché de presse du ministre des Affaires étrangères. En 2002 et 2003, il a été directeur des opérations du vice-premier ministre et ministre des Finances au Bureau du Conseil privé. De 2003 à 2006, il a été consul général du Canada à Hô Chi Minh-Ville. Pendant cette période, il a été brièvement affecté comme haut-commissaire par intérim au Sri Lanka et comme consul général par intérim à Mumbai. De retour à Ottawa en 2006, il est devenu chef adjoint du Protocole. En 2007 et 2008, il a occupé deux postes de directeur liés au rôle du Canada en Afghanistan, puis il est devenu directeur des opérations au sein du Groupe de travail sur l’Afghanistan, au Bureau du Conseil privé. En 2009, il a été nommé directeur général des programmes au Bureau de gestion des sommets. M. Chowdhury est consul général à Rio de Janeiro depuis 2011.

M. Louis de Lorimier (B.A. [sciences politiques], Université de Montréal, 1979) a travaillé comme journaliste au Journal de Montréal, comme directeur des Programmes pour le Service universitaire canadien outre-mer et comme chef de pupitre à La Presse avant d’entrer au ministère des Affaires extérieures en 1982. Il a été affecté à l’étranger à titre de deuxième secrétaire et vice-consul en Côte d’Ivoire (de 1983 à 1985), de conseiller et consul pour la Francophonie à l’ambassade du Canada en France (de 1989 à 1993), de conseiller et consul pour la section politique à l’ambassade du Canada en République de Corée (de 1996 à 1998) et de conseiller en communications et en affaires publiques à l’ambassade du Canada en France (de 1998 à 2002). À l’administration centrale, il a été adjoint ministériel du ministre des Affaires étrangères (de 1985 à 1988), agent des affectations (1988-1989) et directeur des Affaires de la Francophonie (de 1993 à 1996 et de 2003 à 2005). De 2005 à 2008, il a été ambassadeur du Canada au Liban. De 2008 à 2012, M. de Lorimier a été ambassadeur du Canada en Belgique et au Luxembourg, et représentant du Canada au Conseil de l’Europe. M. de Lorimier est ambassadeur au Mali depuis 2012.

Mme Chantal de Varennes (B.A. [sciences politiques et économie], Université Laval, 1982; certificat [administration internationale], École nationale d’administration publique, 1994) est entrée au ministère des Affaires extérieures en 1982 à titre d’agente du Service extérieur. De 1983 à 1992, elle a été affectée auprès des Nations Unies à Genève, puis à Paris, à Caracas et à Lima. De retour à Ottawa, elle a travaillé dans le domaine des droits de la personne, et en 1993 est devenue chef de l’Unité d’évaluation de la menace à Affaires extérieures et Commerce extérieur Canada. De 1995 à 1999, elle a été première secrétaire et consule à Dakar, puis elle est revenue à Ottawa pour travailler aux ressources humaines. De 2001 à 2003, elle a été conseillère et consule à Alger. De retour à Ottawa en 2003, elle a occupé le poste de directrice adjointe de la Direction des affaires de la Francophonie. De 2007 à 2011, elle a été conseillère responsable de la Francophonie, à Paris. Mme de Varennes est ambassadrice en Côte d’Ivoire depuis 2011.

Mme Cassie Doyle (B.A. [sociologie], Université de Victoria, 1976; M.A. [politiques sociales et administration], Université Carleton, 1983) a été nommée sous-ministre des Ressources naturelles en juin 2006. Elle a occupé pendant plusieurs années des postes de direction aux échelons municipal, provincial et fédéral. Avant d’entrer au service de Ressources naturelles Canada, Mme Doyle avait été sous-ministre adjointe à Environnement Canada. Elle a également siégé au conseil d’administration d’Énergie atomique du Canada limitée. Avant d’entrer au gouvernement fédéral, Mme Doyle a occupé des postes de direction au sein du gouvernement de la Colombie-Britannique, y compris celui de présidente-directrice générale de British Columbia Assets and Land Corporation et de sous-ministre du ministère de l’Environnement, des Terres et des Parcs. Elle a entamé sa carrière dans l’administration publique au service du logement et du développement urbain de la Ville d’Ottawa. Mme Doyle est consule générale à San Francisco depuis 2010.

Mme Deborah Lyons (B.Sc. avec spécialisation, Université du Nouveau-Brunswick, 1971; Collège de la Défense nationale, 1993) a été propriétaire d’une petite entreprise florissante pendant sept ans avant d’entrer au ministère de l’Énergie, des Mines et des Ressources (aujourd’hui Ressources naturelles Canada) en 1983. En 1986, Mme Lyons est entrée au Bureau du Conseil privé à titre d’analyste principale des politiques. De 1987 à 1999, Mme Lyons a travaillé à l’Agence de promotion économique du Canada atlantique (APECA), d’abord comme directrice des réseaux d’affaires, puis comme directrice des politiques et de la planification et, enfin, comme directrice du commerce et de la technologie. Alors qu’elle travaillait à l’APECA, elle a fait un court séjour au ministère de la Défense nationale et a suivi un programme d’études d’un an au Collège de la Défense nationale. En 1999, Mme Lyons est entrée au ministère des Affaires étrangères et du Commerce international et a été affectée à Tokyo à titre de conseillère pour les industries de haute technologie. Elle est rentrée à Ottawa en 2004 pour devenir directrice des Finances internationales, puis directrice générale des Affaires commerciales de l’Amérique du Nord. En 2009, elle a été promue au poste de sous-ministre adjointe, Politiques et Planification, et a occupé le nouveau poste de stratège en chef. Elle a ensuite été chef de mission adjointe à l’ambassade du Canada à Washington jusqu’en 2013. Mme Lyons est ambassadrice en Afghanistan depuis 2013.

M. Thomas MacDonald (B.A., Université Queen’s; M.A., Université de Calgary), est entré au ministère de l’Industrie et du Commerce en 1974 et a été affecté à Mexico, à Bruxelles, à Londres, à Buenos Aires et à Sydney. À Ottawa, il a occupé plusieurs postes de haut niveau dans plusieurs ministères (Affaires étrangères et Commerce international Canada, ministère de l’Industrie, département d’État au Développement économique et régional). Il a été directeur des Affaires relatives au GATT, directeur général des Licences d’exportation et d’importation (devenue la Direction générale de la réglementation commerciale et des obstacles techniques), directeur général de la Politique commerciale et économique avec les États-Unis, chef de mission adjoint à l’Union européenne à Bruxelles, ministre (affaires commerciales et économiques) au haut-commissariat du Canada au Royaume-Uni, administrateur suppléant du Canada à la Banque européenne pour la reconstruction et le développement, et directeur général, Europe centrale, de l’Est et du Sud. Il a représenté le Canada dans de nombreuses négociations commerciales bilatérales et multilatérales, notamment en qualité de négociateur en chef du Canada pour le textile, de négociateur pour l’ALENA et de négociateur principal pour l’Accord sur le bois d’œuvre résineux de 1996 entre le Canada et les États-Unis. De 2001 à 2004, M. MacDonald a été ambassadeur en Argentine et au Paraguay et de 2007 à 2011, consul général à Sydney, en Australie. Il a aussi été responsable de la gestion des dossiers liés à l’engagement du Canada en Libye et il a été brièvement chargé d’affaires à Tripoli et à Brunéi. M. MacDonald est ambassadeur en Arabie saoudite depuis 2012.

M. Ivan Roberts (B.A. [économie], Université Queen’s, 1979), est entré à l’Agence canadienne de développement international en 1989 à la Direction des affaires humanitaires internationales, après avoir travaillé dix ans comme conseiller et agent au sein de divers ministères et organismes du gouvernement, dont la Banque du Canada, Agriculture Canada, Approvisionnements et Services Canada, et Industrie Canada. De 1994 à 1998, il a été analyste principal pour le Programme des Andes, puis gestionnaire du Programme du Nigéria de 2001 à 2004, et directeur du Programme du golfe de Guinée, de 2004 à 2008. À l’étranger, M. Roberts a été premier secrétaire à l’ambassade du Canada à Harare de 1991 à 1994, puis chef de l’aide et conseiller à la coopération à Lima, de 1998 à 2001, et enfin directeur du Programme du Sénégal et conseiller à la coopération à Dakar, de 2008 à 2011. M. Roberts est ambassadeur au Burkina Faso depuis 2011.

Mme Lisa Stadelbauer (B.A. [études administratives et commerciales], Université de Western Ontario, 1988) est entrée à Affaires extérieures et Commerce extérieur Canada en 1990. Elle a été affectée pour la première fois à l’étranger en 1992, à Tel-Aviv, pour ensuite occuper des postes à Hanoï, en qualité de conseillère, puis à Oslo, comme conseillère et consule. À Ottawa, elle a été chargée des relations avec l’Inde, le Bangladesh, la Birmanie, le Népal et le Bhoutan. Elle a travaillé également pour le Groupe de coordination du processus de paix au Moyen-Orient et la Direction des Nations Unies et du Commonwealth. Jusqu’en 2011, elle a été à la tête de la Direction des relations avec l’Afrique orientale et méridionale et suppléante du représentant personnel du Canada pour l’Afrique au sein du G-8. Mme Stadelbauer est ambassadrice au Zimbabwe depuis 2011.