Le Canada demande aux leaders du Soudan du Sud de reprendre les négociations

Le 8 août 2014 - Le secrétaire parlementaire du ministre des Affaires étrangères et des Droits internationaux de la personne, l’honorable Deepak Obhrai, a fait aujourd’hui la déclaration suivante :

« Le Canada exprime son regret quant à la décision des chefs de délégation de quitter les pourparlers de paix à Addis-Abeba [en Éthiopie].

« Nous exhortons les deux parties à respecter l’accord du 9 mai visant à établir un gouvernement transitoire d’unité nationale par un processus inclusif. La pleine participation dans ces négociations doit reprendre immédiatement.

« C’est le peuple du Soudan du Sud qui paie le prix ultime pour ces jeux politiques. La poursuite des hostilités ne fait qu’aggraver la catastrophe humanitaire au Soudan du Sud. Le Canada appuie les efforts internationaux pour remédier à cette crise, y compris le rôle clé joué par la Mission des Nations Unies au Soudan du Sud [MINUSS] pour protéger les civils et les travailleurs humanitaires.

« En outre, le Canada est consterné par l’assassinat brutal de six travailleurs humanitaires du Soudan du Sud au début de la semaine. Ces travailleurs humanitaires étaient présents afin de fournir une assistance vitale aux personnes les plus dans le besoin. Nous offrons nos plus sincères condoléances à leurs familles et amis et à tous les Sud-Soudanais qui vivent constamment dans la peur.

« Le Canada souligne qu’il ne peut pas y avoir de solution militaire à la crise actuelle et demande instamment aux deux parties de mettre fin au conflit et de reprendre les pourparlers. »

- 30 -

Pour de plus amples renseignements, les représentants des médias sont priés de communiquer avec :

Le Service des relations avec les médias
Affaires étrangères, Commerce et Développement Canada
343-203-7700
media@international.gc.ca
Suivez-nous sur Twitter : @MAECDCanada
Aimez-nous sur Facebook : Affaires étrangères, Commerce et Développement Canada - MAECD