La promotion et la protection de la liberté de religion

La promotion et la protection de la liberté de religion

Le 22 janvier 2013 - Londres - Le ministre des Affaires étrangères John Baird prend part à une rencontre internationale sur la liberté de religion ou de croyance à Londres, le 22 janvier 2013. L’événement, organisé par la ministre d’État principale du Bureau des affaires étrangères et du Commonwealth et ministre d’État en matière de religion et de communautés au ministère des Communautés et de l’Administration locale du Royaume-Uni, la baronne Warsi, a réuni des représentants de différents pays afin de discuter d’une approche commune pour lutter contre l’intolérance religieuse et renforcer la promotion et la protection des droits de la personne.

Pendant la rencontre, le ministre Baird a souligné la détermination du Canada à collaborer avec ses partenaires internationaux en vue de dénoncer les graves atteintes à la liberté de religion, la violence perpétrée contre les défenseurs des droits de la personne et les attaques contre les lieux de culte partout dans le monde.
« La liberté de pratiquer sa religion en paix et en sécurité est, selon nous, un droit fondamental, a affirmé le ministre Baird. Le Canada et ses alliés ne resteront pas silencieux à ce propos. Nous défendrons ce qui est juste et bon. »

Le Canada a fait de la liberté de religion l’une de ses priorités en matière de politique étrangère. Le Bureau de la liberté de religion du Canada, dont l’ouverture est prévue au début de 2013, contribuera aux efforts déployés pour promouvoir les droits de la personne, favoriser la protection des minorités religieuses et promouvoir les valeurs canadiennes que sont le pluralisme et la tolérance.

« Le Bureau se portera à la défense des minorités religieuses menacées, s’opposera à la haine fondée sur la religion et fera la promotion des valeurs canadiennes que sont le pluralisme et la tolérance », a affirmé le ministre Baird.

(Dans la photo ci-dessus, de gauche à droite : Youssef Amrani, ministre délégué auprès du ministre des Affaires étrangères et de la Coopération du Maroc; Ekmeleddin Ihsanoglu, secrétaire général de l’Organisation de la conférence islamique; la baronne Warsi; John Baird; Mustafa Khokhar, conseiller en matière de droits de la personne auprès du premier ministre du Pakistan; Michael Kozak, envoyé spécial par intérim des États-Unis chargé de surveiller et de combattre l’antisémitisme)

Télécharger cette photo