À la défense des victimes de violence sexuelle dans les zones de conflit

À la défense des victimes de violence sexuelle dans les zones de conflit

Source : Foreign and Commonwealth Office

Le 11 avril 2013 - Londres - Le ministre des Affaires étrangères John Baird a annoncé aujourd’hui que le Canada prend d’autres mesures pour prévenir la violence sexuelle dont sont victimes les femmes et les filles dans les zones de conflit. Le Canada versera 5 millions de dollars cette année pour aider à prévenir la violence sexuelle liée aux conflits armés et répondre aux besoins des victimes.

« La violence sexuelle est non seulement une grave violation des droits de la personne, mais un obstacle énorme à la paix, à la sécurité et au développement, a déclaré le ministre Baird. Je suis fier de dire que la déclaration adoptée aujourd’hui au G-8 témoigne de l’importance que nous accordons à l’élimination de la pratique des mariages forcés et précoces. Elle témoigne du leadership du Canada à l’égard de cette cause et de sa volonté inébranlable de mettre fin à toutes les formes de violence contre les femmes et les filles à l’étranger. »

La contribution canadienne de 5 millions de dollars fait partie du nouvel engagement de près de 35,5 millions de dollars américains (environ 36 millions de dollars canadiens) pris par les membres du G-8, annoncé aujourd’hui. Une somme de 18,5 millions de dollars répartie sur cinq ans pour prévenir la violence sexuelle dans le conflit en République démocratique du Congo avait précédemment été annoncée par le premier ministre Stephen Harper à Kinshasa, en octobre 2012.

Télécharger cette photo