Le gouvernement Harper fait la promotion du Canada comme destination de choix en matière d’investissement au Stampede de Calgary

Grâce à de solides assises économiques, le Canada offre des conditions favorables aux investisseurs étrangers

Le 4 juillet 2013 - Le ministre d’État (Finances), l’honorable Ted Menzies, au nom du ministre du Commerce international et ministre de la porte de l’Asie-Pacifique, l’honorable Ed Fast, a souligné aujourd’hui les avantages qu’offre le Canada aux investisseurs étrangers, dans son allocution de bienvenue prononcée lors d’une activité sur l’investissement, commanditée par les gouvernements du Canada et de l’Alberta.

« La priorité absolue de notre gouvernement demeure les emplois, la croissance et la prospérité à long terme, a déclaré le ministre Menzies. La formule gagnante du Canada repose sur des taux d’imposition peu élevés, une main‑d’œuvre hautement qualifiée et un ferme engagement envers le commerce libre et ouvert. Le Stampede de Calgary est le lieu par excellence où rassembler des investisseurs du monde entier et souligner ces nombreux avantages en matière d’investissement. »

Au cours de l’événement, le ministre Menzies accompagnait la première ministre de l’Alberta, Mme Alison Redford, ainsi que le président de l’Association canadienne des producteurs pétroliers, M. David Collyer.

De nombreuses organisations et publications mondiales crédibles ont vanté les avantages concurrentiels du Canada ainsi que ses solides facteurs économiques fondamentaux :

  • Depuis cinq ans, le Forum économique mondial classe le système bancaire du Canada comme le plus solide du monde. Il place aussi le Canada au premier rang des pays du G-7 pour la qualité de son système d’éducation.
  • Selon le Fonds monétaire international, le Canada a le seuil d’endettement le plus bas de tous les pays du G-7 ainsi qu’un des taux de croissance les plus élevés.
  • KPMG affirme que parmi les pays du G-7, le Canada offre les coûts d’exploitation les plus bas dans les secteurs à coefficient élevé de recherche et développement.
  • Pour sa part, l’Economist Intelligence Unit soutient que le Canada est le meilleur pays du G-7 où faire des affaires au cours des cinq prochaines années.
  • L’Organisation de coopération et de développement économiques déclare que la main-d’œuvre canadienne est la plus instruite de tous les pays du G-7.

« Au Canada, un emploi sur dix est lié à l’investissement étranger, ce qui fait de celui-ci l’un des principaux moteurs économiques du pays, a déclaré le ministre Menzies. L’attraction de nouveaux investisseurs étrangers appuie la création d’emplois et la prospérité des travailleurs canadiens et de leur famille. Les investissements étrangers directs ont contribué à la reprise économique du Canada, dans la foulée de laquelle plus de 1 million de nouveaux emplois ont été créés depuis juillet 2009. Le pays compte désormais 479 000 emplois de plus qu’au sommet atteint avant la récession et a le taux de croissance le plus élevé des pays du G-7. »

Le ministre Menzies a en outre réitéré le soutien du gouvernement Harper au projet Keystone XL, qui contribuera à la sécurité énergétique du Canada et des États-Unis, en plus de créer des milliers d’emplois dans les domaines de la construction et de la fabrication, de part et d’autre de la frontière.

- 30 -

Pour de plus amples renseignements, les représentants des médias sont priés de communiquer avec :

Rudy Husny
Attaché de presse
Cabinet de l’honorable Ed Fast
Ministre du Commerce international et ministre de la porte d’entrée de l’Asie-Pacifique
613-992-7332
rudy.husny@international.gc.ca

Le Service des relations avec les médias
Affaires étrangères, Commerce et Développement Canada
613-995-1874
media@international.gc.ca
Suivez-nous sur Twitter : @Commerce_Canada