Le ministre Fast salue un nouvel investissement japonais créateur d’emplois dans le secteur des médias numériques

Le chef de file japonais de la conception de jeux vidéo, NAMCO BANDAI, choisit le Canada pour son expertise de calibre mondial dans ce domaine

Le 6 août 2013 - Le ministre du Commerce international, l’honorable Ed Fast, a souligné les atouts du Canada en tant que destination de choix pour l’investissement à l’occasion de l’ouverture officielle, aujourd’hui à Vancouver, du studio de conception de jeux de la société NAMCO BANDAI Studios Inc.

Le ministre Fast, accompagné de la ministre du Commerce international de la Colombie-Britannique, Mme Teresa Wat, a félicité le président de NAMCO BANDAI Holdings Inc., M. Shukuo Ishikawa, le président de NAMCO BANDAI Studios Inc., M. Hajime Nakatani, et le président de NAMCO BANDAI Games Inc., M. Satoshi Oshita, au nouveau studio de l’entreprise, situé dans le Centre for Digital Media.

« C’est grâce aux efforts que déploie notre gouvernement pour attirer des investissements et promouvoir le leadership et le savoir-faire du Canada dans le secteur des médias numériques et de la conception de jeux que des entreprises de renommée mondiale comme NAMCO BANDAI viennent s’établir au Canada, a fait remarquer le ministre Fast. Le Canada et le Japon sont reconnus comme des acteurs de premier plan sur le marché mondial de la conception de jeux vidéo, se classant parmi les trois plus grands du monde dans ce domaine. Ce nouveau partenariat contribuera à créer plus d’emplois de grande valeur et à stimuler l’innovation dans le dynamique secteur des jeux et des médias numériques de Vancouver. »

Le lancement du studio, qui avait été annoncé durant une mission commerciale au Japon en avril dernier, a aussi permis de présenter l’application de jeu novatrice « Shirokuma », issue d’une collaboration entre NAMCO BANDAI et une équipe d’étudiants du Centre for Digital Media. Le ministre a salué cette collaboration comme un exemple des possibilités d’emplois pour les travailleurs canadiens qui peuvent résulter de la mise en commun de compétences et d’esprit d’innovation.

« Nous sommes bien conscients des avantages et des compétences qu’on trouve au Canada et nous avions le sentiment que ce projet constituait une excellente occasion de montrer la capacité d’innover et d’exceller de notre entreprise et des travailleurs du secteur canadien des médias numériques », a souligné le président de NAMCO BANDAI Studios, M. Nakatani.

Selon le Conseil des technologies de l’information et des communications, on compte au Canada entre 2 300 et 3 200 entreprises actives dans le secteur des médias numériques, qui fournissent de l’emploi à plus de 52 000 travailleurs et qui génèrent des recettes annuelles de plus de 3,5 milliards de dollars.

« Comme un emploi sur dix au Canada dépend des investissements étrangers, le gouvernement Harper continuera de promouvoir le leadership et le savoir-faire des Canadiens dans le secteur des médias pour attirer de nouveaux investissements et de favoriser la création d’emplois et la prospérité pour les entreprises, les travailleurs et les familles du Canada », a ajouté le ministre Fast.

Le Japon est l’un des marchés ciblés par la Stratégie commerciale mondiale du Canada. En 2012, le commerce bilatéral entre les deux pays a excédé 25 milliards de dollars, une augmentation de 7 p. 100 par rapport à l’année précédente. L’investissement japonais au Canada s’élevait à près de 17,5 milliards de dollars à la fin de 2012, un bond de plus de 13 p. 100 par rapport à 2011.

- 30 -

Pour de plus amples renseignements, les représentants des médias sont priés de communiquer avec :

Rudy Husny
Attaché de presse
Cabinet de l’honorable Ed Fast
Ministre du Commerce international
613-992-7332
rudy.husny@international.gc.ca

Le Service des relations avec les médias
Affaires étrangères, Commerce et Développement Canada
613-995-1874
media@international.gc.ca
Suivez-nous sur Twitter : @Commerce_Canada