Le gouvernement Harper continue de resserrer les liens économiques du Canada en Asie du Sud-Est

Le ministre Fast souligne le succès du Conseil commercial Canada-ANASE

Le 20 août 2013 - Le ministre du Commerce international, l’honorable Ed Fast, a souligné aujourd’hui le rôle que joue le Conseil commercial Canada-ANASE (CCCA) au cours de sa première année d’existence en vue de resserrer les liens en matière de commerce et d’investissement entre le Canada et l’Association des nations de l’Asie du Sud-Est (ANASE). Le ministre Fast est à Bandar Seri Begawan, à Brunéi, pour représenter le Canada à la réunion des ministres responsables de l’économie de l’ANASE et aider les entreprises canadiennes à continuer d’accroître leur présence dans cette région en plein essor.

« L’ambitieux plan de stimulation du commerce de notre gouvernement met l’accent sur la création d’emplois et la prospérité pour les travailleurs canadiens et leurs familles en renforçant les liens du Canada avec les économies les plus grandes, les plus dynamiques et les plus florissantes, a indiqué le ministre Fast. Les pays de l’ANASE offrent aux entreprises canadiennes des possibilités extraordinaires d’accroître leurs exportations, et le CCCA collabore avec les secteurs public et privé afin de trouver des débouchés et de faciliter et rendre plus profitable la conduite des affaires pour les entreprises canadiennes dans la région. »

« Le CCCA se réjouit de l’appui que lui ont apporté, tout au long de sa première année d’existence, le gouvernement du Canada, le ministre Fast et les délégués commerciaux du Canada présents dans la région, a déclaré le président du Conseil, M. Kevin Speed. Nous poursuivrons notre objectif de mieux faire connaître au Canada les avantages à tirer d’un renforcement de nos liens économiques avec l’ANASE. »

Au cours de sa visite à Brunéi, le ministre Fast a également attiré l’attention sur d’autres mesures du gouvernement canadien pour appuyer les activités des entreprises canadiennes en Asie du Sud-Est, comme l’ajout d’un agent de commerce en Birmanie. Il a également annoncé la publication de nouveaux rapports sectoriels détaillés rédigés par les délégués commerciaux du Canada travaillant dans les ambassades ou les hauts-commissariats de la région. Les trois premiers rapports, portant sur l’aérospatiale, l’infrastructure et les technologies de l’information et des communications, fournissent des renseignements précieux sur le marché de l’ANASE dans ces secteurs.

Le ministre Fast est à Brunéi les 20 et 21 août pour participer à la deuxième rencontre Canada-ANASE des ministres responsables de l’économie ainsi qu’au Sommet de l’ANASE sur le commerce et l’investissement, qui a lieu en marge de la rencontre des ministres responsables de l’économie de l’ANASE. Il assistera également à la réunion ministérielle des pays membres du Partenariat transpacifique, qui aura aussi lieu à Brunéi, les 22 et 23 août.

Le commerce bilatéral de marchandises entre le Canada et l’ANASE s’est accru de 19,2 p. 100 de 2007 à 2012, soit une moyenne de 3,6 p. 100 par année.

Pour plus d’information sur l’aide que peuvent apporter les délégués commerciaux du Canada aux entreprises canadiennes dans la région de l’ANASE, prière de consulter Le Service des délégués commerciaux du Canada : Nos services.

Pour plus d’information sur la visite du ministre Fast à Brunéi, prière de consulter Le ministre Fast visite Brunéi.

Photo : Bandar Seri Begawan, Brunéi - Le ministre Fast (au centre, à droite) et Kevin Speed, président du Conseil commercial Canada-ANASE (CCCA) (au centre, à gauche), entourés de membres du comité exécutif du CCCA ainsi que de l’ambassadeur du Canada auprès de l’Indonésie et de l’ANASE, Donald Bobiash (4e à gauche), et du haut-commissaire du Canada à Brunéi, Marcel Gaumond (à gauche, à l’extrémité).

Télécharger cette photo.

Un document d’information sur le CCCA et ses réalisations en 2012-2013 suit.

- 30 -

Pour de plus amples renseignements, les représentants des médias sont priés de communiquer avec :

Rudy Husny
Attaché de presse
Cabinet de l’honorable Ed Fast
Ministre du Commerce international
613-992-7332
rudy.husny@international.gc.ca

Le Service des relations avec les médias
Affaires étrangères, Commerce et Développement Canada
613-995-1874
media@international.gc.ca
Suivez-nous sur Twitter : @Commerce_Canada

Document d’information - Conseil commercial Canada-ANASE

Le Conseil commercial Canada-ANASE (CCCA), créé en 2012, se veut une tribune qui permet aux entreprises canadiennes d’établir des liens en matière de commerce et d’investissement avec les pays membres de l’ANASE, d’organiser des missions commerciales à l’intention de ses membres et de servir de conseil consultatif aux principaux décideurs canadiens.

Le ministre Fast a lancé le CCCA en 2012 à l’occasion de la première rencontre Canada-ANASE des ministres responsables de l’économie, tenue au Cambodge. Il s’agissait d’un des éléments du plan de travail 2012-2015 ANASE-Canada en vue de mettre en œuvre la Déclaration conjointe sur le commerce et l’investissement.

Le comité exécutif du CCCA est composé de représentants des entreprises fondatrices qui comprennent de grandes sociétés canadiennes qui mènent des activités dans la région de l’ANASE, comme CAE, Celestica, BlackBerry et la Banque Scotia. Toutes les entreprises canadiennes présentes dans la région de l’ANASE ou ayant l’intention d’y mener des affaires peuvent devenir membre du CCCA, tout comme les représentants des chambres de commerce du Canada dans la région de l’ANASE. Le siège du Conseil se trouve à Singapour.

Réalisations du CCCA en 2012-2013 :

  • Réalisation d’une étude sur les occasions commerciales de l’ANASE qui relève six secteurs où les entreprises canadiennes peuvent trouver un milieu propice aux affaires : l’aérospatiale, l’agroalimentaire, l’automobile, les technologies propres, les technologies de l’information et des communications ainsi que le pétrole et le gaz.
  • Lancement d’un sondage auprès d’entreprises canadiennes (en anglais) en vue de recueillir leurs commentaires sur les obstacles auxquels elles se sont heurtées dans la région et sur les mesures qui peuvent être prises pour les surmonter. Les entreprises ont jusqu’au 28 août 2013 pour soumettre leurs commentaires.
  • Organisation d’un grand forum commercial (en anglais) à Singapour qui rassemblera en octobre 2013 des dirigeants des secteurs public et privé en vue d’examiner les résultats de l’étude et du sondage et de fournir une orientation quant aux prochaines mesures que devrait prendre le CCCA.