Le ministre Fast conclut une visite fructueuse consacrée au commerce et à l’investissement au Moyen-Orient et en Turquie

Le gouvernement Harper continue d’ouvrir de nouveaux débouchés aux exportateurs canadiens sur les marchés prioritaires

Le 28 août 2013 - Le ministre du Commerce international, l’honorable Ed Fast, a conclu aujourd’hui une visite fructueuse et productive au Moyen-Orient et en Turquie, où il a rencontré des représentants gouvernementaux et des chefs d’entreprise en vue de faire progresser des intérêts clés du Canada en matière de commerce et d’investissement.

« Ouvrir des marchés, créer des emplois et stimuler la prospérité au profit des travailleurs et de leurs familles, et trouver de nouveaux débouchés pour nos entreprises sont au cœur même du plan d’expansion commercial de notre gouvernement, a déclaré le ministre Fast. Les entreprises canadiennes sont des entreprises citoyennes de calibre mondial qui s’engagent à faire profiter l’ensemble de cette région de leurs connaissances et de leur savoir-faire. L’avenir s’annonce prometteur pour l’engagement du Canada au Moyen-Orient et en Turquie, et nous sommes déterminés à y favoriser la réussite de nos exportateurs. »

À Djeddah, aujourd’hui, le ministre Fast s’est entretenu avec de hauts dirigeants, en plus de participer à une table ronde avec des entreprises canadiennes, y compris celles l’ayant accompagné lors d’une mission commerciale en Arabie saoudite en octobre 2012, pour célébrer leurs réussites sur le marché saoudien.

À Ankara, le ministre Fast a félicité iBoard, le fabricant canadien de tableaux blancs interactifs pour salles de classe, à propos de sa coentreprise avec le groupe turc Termikel. À Istanbul, il a rencontré le ministre de l’Économie de la Turquie, M. Zafer Çağlayan, et tous deux ont convenu d’établir un comité mixte sur l’économie et le commerce afin de cerner des moyens concrets d’élargir leurs liens en matière de commerce et d’investissement.

Le ministre Fast a également mis en valeur la position déjà bien établie mais toujours croissante du Canada dans le domaine de l’éducation internationale, à l’occasion de sa visite des nouveaux locaux, au centre-ville d’Istanbul, qui abriteront l’Académie internationale LaSalle à compter de septembre. Il a en outre rencontré des représentants du Collège Algonquin, qui est en train de construire des campus dans les villes de Koweït et de Jazan.

Le ministre Fast a entamé sa visite commerciale au Koweït, où il a procédé à l’inauguration officielle du tout premier restaurant Tim Hortons à ouvrir ses portes au Koweït. Durant sa rencontre avec le ministre du Commerce et de l’Industrie du Koweït, M. Anas Khalid Al-Saleh, il a annoncé, conjointement avec ce dernier, la tenue de la première réunion du Comité mixte Canada-Koweït sur la coopération en matière de commerce et d’investissement en novembre. Les deux ministres ont également annoncé l’ouverture, à l’automne, d’un centre de traitement des demandes de visa pour les demandeurs koweïtiens.

« Je suis heureux de constater à quel point les entreprises canadiennes remportent un franc succès dans la région, a déclaré le ministre Fast. Notre gouvernement continuera à renforcer ses liens en matière de commerce et d’investissement avec les marchés prioritaires afin d’aider nos entreprises à prospérer à l’étranger, ce qui contribue à créer des emplois et à accroître la prospérité au pays. »

Les échanges bilatéraux de marchandises entre le Canada et la Turquie ont atteint un sommet record de 2,3 milliards de dollars en 2012, soit une hausse de 49,7 p. 100 par rapport à 2010. Les investissements canadiens en Turquie se sont élevés à environ 909 millions de dollars en 2012.

Le Koweït et l’Arabie saoudite sont membres du Conseil de coopération du Golfe (CCG), un groupe de six nations qui constitue un marché prioritaire pour le Canada. Le CCG réunit les pays les plus prospères du Moyen-Orient, et son économie en plein essor se chiffre à 1,5 billion de dollars. Misant sur leur immense succès dans le secteur pétrolier, les pays du CCG cherchent à diversifier leurs assises économiques et à réinvestir une part importante de leur excédent de capital dans de gros projets d’infrastructure, comme les hôpitaux, les centres médicaux et les établissements d’enseignement.

Le commerce bilatéral de marchandises entre le Canada et les nations du CCG a atteint plus de 6,7 milliards de dollars en 2012, et les exportations canadiennes ont connu une hausse de 42 p. 100 au cours des cinq dernières années.

Pour plus d’information, prière de consulter Le ministre Fast visite le Moyen-Orient et la Turquie.

- 30 -

Pour de plus amples renseignements, les représentants des médias sont priés de communiquer avec :

Rudy Husny
Attaché de presse
Cabinet de l’honorable Ed Fast
Ministre du Commerce international
613-992-7332
rudy.husny@international.gc.ca

Le Service des relations avec les médias
Affaires étrangères, Commerce et Développement Canada
613-995-1874
media@international.gc.ca
Suivez-nous sur Twitter : @Commerce_Canada