Le ministre Ed Fast dévoile le nom des membres canadiens du Conseil des gens d’affaires Canada-Émirats arabes unis

Le ministre Fast et le ministre de l’Économie des Émirats arabes unis Al-Mansouri lancent la première réunion du Conseil afin de resserrer les liens en matière de commerce et d’investissement et de créer des emplois et de nouvelles occasions dans les deux pays

Le 1er octobre 2013 - Le ministre du Commerce international, l’honorable Ed Fast, en présence du ministre de l’Économie des Émirats arabes unis, Son Excellence le sultan Bin Saïd Al-Mansouri, a lancé aujourd’hui le Conseil des gens d’affaires Canada-Émirats arabes unis et salué la tenue de sa première réunion à Montréal. Le ministre Fast a également dévoilé le nom des membres canadiens du Conseil, soit MM. Gordon Nixon, Murad Al-Katib, David Barette, Jeffrey Blidner, Michael Smith, Jeffrey Steiner et Ken Seitz.

« La priorité absolue de notre gouvernement est l’économie, notamment la création d’emplois, la croissance économique et la prospérité à long terme pour les travailleurs canadiens et leurs familles, a indiqué le ministre Fast. Notre gouvernement continue à ouvrir de nouveaux marchés pour nos exportateurs, et des marchés dynamiques comme ceux des Émirats arabes unis offrent des occasions stimulantes pour nos entreprises de classe mondiale. De plus, les membres canadiens du Conseil des gens d’affaires Canada-Émirats arabes unis disposent des connaissances et possèdent l’expérience pour nous aider à renforcer ces importantes relations commerciales. »

Le Conseil des gens d’affaires Canada-Émirats arabes unis constitue un pilier fondamental du Plan d’action stratégique Canada-Émirats arabes unis, annoncé par le Canada et les Émirats en avril 2013, et qui vise à renforcer et à donner un nouveau souffle aux relations Canada- Émirats arabes unis ainsi qu’à aider à créer des possibilités économiques pour les deux pays.

« Afin d’optimiser le véritable potentiel des relations économiques entre le Canada et les Émirats, les gouvernements et les entreprises doivent collaborer, a souligné le ministre Fast. Voilà pourquoi les deux gouvernements attendent avec intérêt d’avoir des nouvelles du Conseil et de travailler avec celui-ci sur un large éventail de questions en vue de trouver des manières pratiques de faire progresser le partenariat. »

Le président et chef de la direction de la Banque Royale du Canada, M. Gordon Nixon, et le directeur général de l’Abu Dhabi Water and Electricity Authority et vice-président de l’Abu Dhabi National Energy Company PJSC (TAQA), Son Excellence Abdulla Saif Ali Slayem Al Nuaimi, ont été nommés coprésidents du Conseil des gens d’affaires Canada-Émirats arabes unis en avril.

« Il existe de nombreux débouchés pour les entreprises canadiennes aux Émirats arabes unis, qui constituent un marché en plein essor dans une région d’une importance stratégique, a déclaré M. Nixon. Le Conseil des gens d’affaires sera un outil important, qui nous permettra de repérer ces débouchés et de stimuler le commerce et les investissements entre les entreprises du Canada et celles des Émirats, ce qui bénéficiera à la population des deux pays et nous aidera à intensifier le partenariat commercial. »

« Nous croyons qu’il s’agit d’un excellent forum où nos pays et nos entreprises pourront continuer à collaborer et à élargir ce partenariat stratégique, a déclaré M. Al Nuaimi. Nous avons en commun une longue tradition en matière de commerce que nous aimerions poursuivre ensemble. »

Les Émirats arabes unis jouent un rôle prépondérant au sein du Conseil de coopération du Golfe (CCG), dont les membres représentent un marché prioritaire pour le Canada. Les Émirats constituent une porte d’entrée pour les exportations canadiennes vers les autres marchés des pays membres du CCG et au-delà, y compris ceux de l’Afrique du Nord et de l’Asie du Sud.

Les Émirats arabes unis offrent d’importants débouchés aux exportateurs et investisseurs canadiens dans les secteurs de l’agriculture, des technologies viables, de l’éducation, des technologies de l’information et des communications, de l’infrastructure et des sciences de la vie. En 2012, les échanges de marchandises entre le Canada et les Émirats arabes unis se sont élevés à 1,7 milliard de dollars.

Un document d’information et des notices biographiques des participants canadiens au Conseil des gens d’affaires Canada-Émirats arabes unis suivent.

Photo (de gauche à droite) : Son Excellence Abdulla Saif Ali Slayem Al Nuaimi, coprésident du Conseil des gens d’affaires; Son Excellence le sultan Bin Saïd Al Mansouri, ministre de l’Économie des Émirats arabes; le ministre Fast; et M. Gordon Nixon, coprésident du Conseil des gens d’affaires.

Télécharger cette photo.

- 30 -

Pour de plus amples renseignements, les représentants des médias sont priés de communiquer avec :

Rudy Husny
Attaché de presse
Cabinet de l’honorable Ed Fast
Ministre du Commerce international
613-992-7332
rudy.husny@international.gc.ca

Le Service des relations avec les médias
Affaires étrangères, Commerce et Développement Canada
613-995-1874
media@international.gc.ca
Suivez-nous sur Twitter : @Commerce_Canada

Notices biographiques

M. Gordon Nixon, coprésident, Conseil des gens d’affaires Canada-Émirats arabes unis, et président et chef de la direction, Banque Royale du Canada, occupe également les postes d’administrateur de la Banque Royale du Canada et de président de son conseil exécutif.

M. Murad Al-Katib, président et chef de la direction, Alliance Grain Traders Inc., apporte la vision qui guide cette société et siège à son conseil d’administration.

M. David Barette, directeur principal, CAE Inc., travaille pour cette société depuis 1985. Depuis son arrivée chez CAE, sa carrière s’est concentrée principalement sur les ventes, le développement des affaires et la gestion.

M. Jeffrey Blidner, associé-directeur principal, Brookfield Asset Management Inc., est chargé de la planification stratégique de Brookfield ainsi que de l’exécution des transactions. Il est également le président-directeur général du Private Funds Group de Brookfield, en plus d’assumer la présidence de Brookfield Renewable Energy Partners, et d’être administrateur chez Rouse Properties Inc. et chez Brookfield Infrastructure Partners.

M. Michael Smith, vice-président principal, Opérations internationales, EllisDon Corporation, collabore avec les dirigeants internationaux et de l’industrie à l’élaboration de la planification et à la définition d’options d’approvisionnement et de solutions pratiques pour des programmes de conception et de construction à l’échelle mondiale. Outre le rôle de chef de file qu’il a exercé dans les affaires internationales de la société EllisDon, il dirige également les activités de commercialisation et de développement des affaires, exerçant son style de gestion ouvert et axé sur le client dans tous les secteurs dont il est responsable.

M. Jeffrey Steiner, président-directeur général, New Franchise Media Inc., est un avocat et cadre supérieur torontois œuvrant dans les secteurs de l’immobilier, du film et de la télévision ainsi que des investissements providentiels pour les entreprises en démarrage. New Franchise Media Inc. a été mise sur pied dans le but d’adapter les romans à succès de l’auteur britannique Jeffrey Archer pour en faire des productions cinématographiques et télévisuelles internationales, et de les commercialiser. M. Steiner est membre du conseil d’administration d’Exportation et développement Canada, siégeant à ses comités de développement des affaires et de gestion des risques.

M. Ken Seitz, premier vice-président, Marketing et Expansion des affaires, et chef des Affaires commerciales, chez Cameco, a occupé un poste d’ingénieur mécanique au sein de cette société pour les projets de la rivière McArthur et du lac Cigar, avant de joindre l’industrie pétrolière et gazière de Calgary en 2000, où il a assumé des fonctions de gestion et d’administration des affaires. Il est retourné chez Cameco en 2004. M. Seitz a occupé plusieurs postes comportant d’importantes responsabilités au sein de l’entreprise, y compris celui de vice-président de l’expansion de l’entreprise et de la production d’énergie et de vice-président de la stratégie de développement des marchés et de l’administration.

Document d’information - Exemples de réussites commerciales entre le Canada et les Émirats arabes unis

Bombardier Transport a annoncé, en novembre 2012, la conclusion d’un contrat avec l’entrepreneur en construction Al Jaber L.E.G.T. Engineering and Contracting (ALEC) L.C.C. pour la conception et la construction d’un système de navettes automatisé INNOVIA APM 300 destiné à l’aéroport international de Dubaï. La valeur du contrat est d'environ 107 millions de dollars américains.

CAE a annoncé, en juillet 2013, que la ligne aérienne nationale des Émirats arabes unis, Etihad Airways, a acheté sept simulateurs de vol complets à la fine pointe de la technologie qu’elle utilisera dans son académie de formation de renommée mondiale à Abou Dhabi. Cet accord avec Etihad, estimé à plus de 200 millions de dollars américains, comprend des services de mise à jour des simulateurs de vol et une entente d'exclusivité de 10 ans sur les produits et les services.

Le Dubai World Trade Centre a retenu la société Cirque Éloize pour la préparation de son exposition de cette année, qui s’est tenue du 15 au 24 août afin de coïncider avec la fête de l’Aïd-el-Fitr.

Electrovaya a annoncé en septembre avoir vendu sa toute première batterie au lithium-ion de calibre mondial aux Émirats arabes unis. La valeur du bon de commande est estimée à environ 1 million de dollars américains.

L’International Language Institute, en collaboration avec le Conseil de l’éducation d’Abou Dhabi, a organisé la visite au Canada de 75 élèves émiriens du niveau secondaire et de sept chaperons émiriens du 12 août au 7 septembre 2013, dans le cadre de son programme d’été à l’étranger. Le programme offre un cours d’anglais et donne aux participants l’occasion de faire l’expérience de la vie au Canada et de la culture canadienne.

Provincial Aerospace Limited a annoncé, en février 2013, la conclusion d’un accord avec les forces armées des Émirats arabes unis, évalué à plus de 50 millions de dollars américains, pour la fourniture de systèmes de communication par satellite.