Le ministre Fast inaugure le premier Forum des gens d’affaires Canada-ANASE

Renforcer les liens commerciaux entre le Canada et l’Asie du Sud-Est, une priorité clé du gouvernement Harper

Le 9 octobre 2013 - Le ministre du Commerce international, l’honorable Ed Fast, a inauguré aujourd’hui, à Singapour, la première rencontre du Forum des gens d’affaires Canada-ANASE (Association des nations de l’Asie du Sud-Est), une importante initiative du Conseil commercial Canada-ANASE (CCCA) dont le ministre Fast avait annoncé la création en août 2012. Au cours de sa première année d’existence, le CCCA a accompli des progrès importants en ce qui a trait à l’aide apportée aux entreprises canadiennes pour cerner de nouvelles occasions de resserrer les liens commerciaux entre le Canada et les pays membres de l’ANASE.

« Grâce aux travaux du CCCA, nous contribuons à renforcer nos liens commerciaux avec l’ANASE et participons par conséquent à la mise en œuvre de l’ambitieux plan de stimulation du commerce élaboré par notre gouvernement pour stimuler l’emploi et favoriser la croissance et la prospérité à long terme, a déclaré le ministre Fast. Voilà pourquoi nous continuerons à ouvrir de nouveaux marchés pour nos exportateurs dans toute l’Asie du Sud-Est. »

La création du CCCA constitue un volet important de l’engagement du Canada envers l’ANASE, tel qu’énoncé dans la Déclaration conjointe sur le commerce et l’investissement faite par le ministre Fast et les représentants de l’ANASE en 2011. Cette déclaration incite les gouvernements et les entreprises à intensifier leur collaboration et manifeste l’engagement du Canada et des pays membres de l’ANASE à examiner de nouvelles façons de renforcer leurs liens économiques.

L’ANASE, septième partenaire commercial du Canada, représente un marché de plus de 615 millions de consommateurs. Elle regroupe les 10 pays suivants : Brunéi, la Birmanie, le Cambodge, l’Indonésie, le Laos, la Malaisie, les Philippines, Singapour, la Thaïlande et le Vietnam. De 2007 à 2012, le commerce bilatéral des marchandises entre le Canada et le groupe des pays de l’ANASE a enregistré une hausse de 19,2 p. 100, pour se chiffrer à 15,8 milliards de dollars.

Il s’agit de la 13e visite du ministre Fast en Asie depuis sa nomination à titre de ministre du Commerce international. À l’issue de ses réunions à Singapour, le ministre effectuera une visite en Chine, sa quatrième visite officielle dans ce pays à titre de ministre du Commerce international.

Pour de plus amples renseignements, prière de consulter la page Le ministre Fast effectue une visite en Asie.

Un document d’information suit.

Photo : Le ministre Fast prend la parole au Forum des gens d’affaires Canada-ANASE.

Télécharger cette photo.

- 30 -

Pour de plus amples renseignements, les représentants des médias sont priés de communiquer avec :

Rudy Husny
Attaché de presse
Cabinet de l’honorable Ed Fast
Ministre du Commerce international
613-992-7332
rudy.husny@international.gc.ca

Le Service des relations avec les médias
Affaires étrangères, Commerce et Développement Canada
613-995-1874
media@international.gc.ca
Suivez-nous sur Twitter : @Commerce_Canada

Document d’information – Le Canada et l’ANASE

Le gouvernement du Canada s’emploie à faciliter la conduite des affaires pour les entreprises canadiennes dans les pays de l’ANASE. Le Canada possède des accords sur la promotion et la protection des investissements étrangers (APIE) en vigueur avec les Philippines et la Thaïlande et il explore la possibilité d’entamer des négociations de libre-échange avec ce dernier pays, le plus important partenaire commercial du Canada dans la région de l’ANASE. Il négocie en outre la conclusion d’APIE avec l’Indonésie et le Vietnam.

Parallèlement, le Canada et certains pays de l’ANASE, soit Brunéi, la Malaisie, Singapour et le Vietnam, sont engagés dans les négociations du Partenariat transpacifique (PTP). Ce dernier pourrait devenir un mécanisme important d’intégration économique régionale en Asie et procurer des avantages considérables aux exportateurs vers la région de l’Asie-Pacifique ou à ceux qui y investissent.

Au cours des deux dernières années, le gouvernement du Canada a également ouvert des postes dédiés au commerce dans ses missions auprès des pays de l’ANASE, y compris un poste de délégué commercial au bureau du Canada en Birmanie, afin de cerner des possibilités d’affaires à l’échelle de l’ANASE.

De nombreuses sociétés canadiennes mènent des activités dans la région de l’ANASE, notamment la Banque de Nouvelle-Écosse, Celestica, la Financière Manuvie, la Banque Royale du Canada, la Sun Life du Canada, compagnie d’assurance-vie, Bombardier et CAE. Six secteurs ont été sélectionnés dans les pays de l’ANASE comme prometteurs pour les entreprises canadiennes : l’aérospatiale, l’agroalimentaire, l’automobile, les technologies propres, les technologies de l’information et des communications ainsi que le pétrole et le gaz.