Le gouvernement Harper souligne les nombreuses retombées positives pour le Canada qu’aura l’accord commercial historique Canada-UE

Le renforcement des échanges commerciaux avec l’Union européenne contribuera à la création d’emplois et d’occasions dans l’ensemble des régions du pays, affirme le ministre Fast

Le 22 octobre 2013 - Le ministre du Commerce international, l’honorable Ed Fast, a annoncé aujourd’hui que les travailleurs et les entreprises des principales industries du Canada allaient profiter grandement de l’entente de principe historique conclue en vue de l’Accord économique et commercial global (AECG) entre le Canada et l’Union européenne, annoncée la semaine dernière par le premier ministre Stephen Harper et le président de la Commission européenne José Manuel Barroso. Le ministre Fast a prononcé son discours à l’occasion de la 82e réunion annuelle de l’Association canadienne des importateurs et exportateurs, à Mississauga.

« Il s’agit de l’entente commerciale la plus importante et ambitieuse jamais conclue par le Canada, et elle se traduira par des gains substantiels dans tous les secteurs économiques clés partout au pays, a déclaré le ministre Fast. En fait, le Canada sera l’un des seuls pays développés à profiter d’un accès préférentiel aux deux plus importants marchés du monde : l’Union européenne et les États-Unis. L’avantage concurrentiel du Canada et l’accès combiné à ces marchés, ainsi qu’aux plus de 800 millions de consommateurs fortunés qu’ils englobent, feront pâlir d’envie les pays commerçants du monde. De plus, cela fera du Canada une destination encore plus attrayante pour les investisseurs et les fabricants, ce qui en retour créera des milliers d’emplois et de débouchés pour les Canadiens. »

Les travailleurs canadiens de toutes les régions du pays — dans des secteurs qui comprennent la fabrication, les produits de la mer, les produits métalliques et minéraux, la technologie, la foresterie et les produits du bois, l’agriculture et l’agroalimentaire — profiteront de l’accès amélioré à ce marché lucratif de 28 pays qui génère actuellement 17 billions de dollars en activités économiques annuelles.

« Notre gouvernement se concentre sur ce qui importe à tous les Canadiens : créer de nouveaux emplois et de nouvelles occasions, a expliqué le ministre Fast. L’élimination d’environ 98 p. 100 des tarifs douaniers de l’Union européenne dès le jour de l’entrée en vigueur de l’accord se traduira par de nouvelles possibilités d’exportation pour les entreprises canadiennes de toutes les tailles. »

Pour de plus amples renseignements au sujet des retombées considérables de cet accord historique, prière de consulter le site plandaction.gc.ca/AECG.

- 30 -

Pour de plus amples renseignements, les représentants des médias sont priés de communiquer avec :

Rudy Husny
Attaché de presse
Cabinet de l’honorable Ed Fast
Ministre du Commerce international
613-992-7332
rudy.husny@international.gc.ca

Le Service des relations avec les médias
Affaires étrangères, Commerce et Développement Canada
613-995-1874
media@international.gc.ca
Suivez-nous sur Twitter : @Commerce_Canada