Le ministre Ed Fast nomme un nouveau président au Conseil consultatif sur les petites et moyennes entreprises

Le Conseil joue un rôle de premier plan dans la défense des intérêts des propriétaires d’entreprise alors nous poursuivons nos efforts pour créer des emplois et des débouchés, affirme le ministre

Le 25 octobre 2013 - À l’occasion de la célébration de la Semaine de la petite entreprise par le gouvernement Harper, le ministre du Commerce international, l’honorable Ed Fast, a annoncé aujourd’hui que M. Jim Reynolds, président et chef de la direction de Padre Software Inc. de Waterloo, en Ontario, avait accepté d’assumer la présidence du Conseil consultatif sur les petites et moyennes entreprises (PME) du ministre.

« Je suis très heureux que M. Reynolds ait accepté de diriger le Conseil consultatif sur les PME alors que nous mettons en œuvre le programme de stimulation du commerce le plus ambitieux de l’histoire du Canada pour ouvrir de nouveaux marchés à nos exportateurs, a déclaré le ministre Fast. Je tiens aussi à remercier le président sortant, M. Murad Al-Katib, pour le leadership dont il a fait preuve depuis 2009 en veillant à faire entendre le point de vue des petites et moyennes entreprises. »

M. Reynolds est un chef d’entreprise chevronné qui possède plus de 25 années d’expérience dans l’industrie des technologies de l’information, au Canada et à l’étranger. Il occupe depuis 2001 son poste actuel au sein de la société Padre Software, et il siège depuis un an au Conseil consultatif du ministre sur les PME.

« Durant cette première année au Conseil consultatif sur les PME, j’ai appris à connaître tous les membres et à apprécier les excellents conseils qu’ils ont à offrir, a indiqué M. Reynolds. Je me réjouis à la perspective de pouvoir continuer à servir le Conseil et le ministre Fast, et de prodiguer des conseils et des avis pratiques pour relever les nouveaux défis en matière de commerce et d’investissement. »

Les 18 membres du Conseil consultatif sur les PME sont propriétaires d’entreprises privées engagées dans le commerce international, et qui représentent divers secteurs industriels et diverses régions du Canada. Le Conseil offre au ministre Fast des conseils et des recommandations sur les priorités, les politiques, les programmes et les services gouvernementaux liés au commerce. Il renseigne également le ministre sur les défis et les enjeux commerciaux auxquels font face les PME dans le domaine du commerce international.

Le gouvernement Harper a profité du lancement de la Semaine de la petite entreprise, il y a quelques jours, pour inaugurer le site Web Les avantages pour les PME, en présence du président et chef de la direction de la Fédération canadienne de l’entreprise indépendante (FCEI), M. Dan Kelly. Ce site montre comment le secteur essentiel des petites entreprises profitera de l’accord historique entre le Canada et l’Union européenne, annoncé la semaine dernière par le premier ministre Harper et le président de la Commission européenne, M. José Manuel Barroso.

Le 20 octobre 2013 marque le début de la Semaine de la petite entreprise, organisée tous les ans par la Banque de développement du Canada. Les PME constituent 99,8 p. 100 de toutes les entreprises canadiennes, et celles comptant moins de 100 employés représentent 86 p. 100 de toutes les entreprises exportatrices.

- 30 -

Pour de plus amples renseignements, les représentants des médias sont priés de communiquer avec :

Rudy Husny
Attaché de presse
Cabinet de l’honorable Ed Fast
Ministre du Commerce international
613-992-7332
rudy.husny@international.gc.ca

Le Service des relations avec les médias
Affaires étrangères, Commerce et Développement Canada
613-995-1874
media@international.gc.ca
Suivez-nous sur Twitter : @Commerce_Canada