Le ministre James Moore souligne les avantages que conférera à Kamloops l’accord commercial historique entre le Canada et l’UE

Le renforcement des échanges commerciaux avec l’Union européenne favorisera la création d’emplois bien rémunérés, la croissance économique et la prospérité à long terme pour les travailleurs et les entreprises des secteurs clés de l’économie de Kamloops, affirme le ministre Moore

Le 28 octobre 2013 – Le ministre de l’Industrie et ministre responsable de la Colombie-Britannique, l’honorable James Moore, a rencontré aujourd’hui des représentants de la communauté agricole et des affaires afin de discuter des nombreux avantages de l’Accord économique et commercial global conclu entre le Canada et l’Union européenne (UE). L’Association britanno-colombienne des éleveurs de bétail à Kamloops, en Colombie-Britannique, a accueilli cette rencontre.

« Cet accord historique avec l’Union européenne représente un gain important pour les travailleurs, les entreprises et les familles de Kamloops et de l’ensemble de la région, a déclaré le ministre Moore. Dans l’ensemble de la Colombie-Britannique, les travailleurs en profiteront, en particulier dans des secteurs clés de l’économie locale comme la production de fruits, l’élevage de bétail et l’élevage de porcs. »

Outre la suppression des droits de douane, l’accord fournira un meilleur accès aux marchés de l’UE pour les biens et les services canadiens, sans compter une certitude, une transparence et une protection accrues pour les investissements et de nouveaux débouchés dans les marchés publics de l’UE.

« L’Accord économique et commercial global constitue un accord historique du XXIe siècle et une référence en la matière; il est à la base du plan d’expansion commerciale le plus ambitieux de l’histoire de notre pays, a affirmé ministre du Commerce international, l’honorable Ed Fast. Cet accord procurera des avantages à de très nombreux secteurs dans chaque région du pays et témoigne éloquemment de l’engagement de notre gouvernement à l’égard de l’ouverture de marchés nouveaux, vastes et dynamiques au profit de nos exportateurs, de nos travailleurs et de nos entreprises. »

« Le marché de l’UE offre de nombreuses possibilités à l’industrie des bovins à viande, et je crois que la Colombie-Britannique peut en tirer avantage, a affirmé le président de l’Association britanno-colombienne des éleveurs de bétail, M. David Haywood-Farmer. L’Association est heureuse de constater qu’à l’occasion de cet accord, le gouvernement du Canada a été en mesure d’accroître l’accès de notre secteur bovin au marché de l’Europe. Nous avons hâte que l’entente prenne une forme définitive. »

Selon une étude conjointe, un accord commercial entre le Canada et l’UE ferait augmenter les échanges bilatéraux de 20 p. 100 et injecterait 12 milliards de dollars supplémentaires dans l’économie canadienne. Cela équivaut à une hausse de 1 000 $ du revenu du ménage canadien moyen ou à la création de 80 000 nouveaux emplois.

Cette semaine, des ministres du gouvernement Harper et des députés organisent des activités à l’échelle du Canada pour souligner les nombreux avantages qu’engendrera l’accord pour chaque région du pays.

L’UE est le deuxième partenaire commercial du Canada et la plus grande économie intégrée du monde, regroupant plus de 500 millions de consommateurs et un produit intérieur brut de 17 billions de dollars. Cet accord constitue, de loin, l’initiative commerciale la plus ambitieuse du Canada, sa portée étant plus vaste que l’historique Accord de libre-échange nord-américain.

Pour de plus amples renseignements sur la façon dont l’accord commercial entre le Canada et l’UE profitera à la Colombie-Britannique, prière de consulter la page Avantages pour la Colombie-Britannique.

Pour plus de détails sur les vastes retombées positives qu’engendrera l’accord en faveur de toutes les régions du Canada, prière de consulter plandaction.gc.ca/AECG.

- 30 -

Pour de plus amples renseignements, les représentants des médias sont priés de communiquer avec :

Rudy Husny
Attaché de presse
Cabinet de l’honorable Ed Fast
Ministre du Commerce international
613-992-7332
rudy.husny@international.gc.ca

Jessica Fletcher
Directrice des communications
Cabinet de l’honorable James Moore
Ministre de l’Industrie
613-995-9001

Le Service des relations avec les médias
Affaires étrangères, Commerce et Développement Canada
613-995-1874
media@international.gc.ca
Suivez-nous sur Twitter : @Commerce_Canada