Le gouvernement Harper souligne les nombreux avantages que conférera à l’industrie agricole l’accord commercial historique entre le Canada et l’Union européenne

Le renforcement des échanges commerciaux avec l'Union européenne créera des emplois et des débouchés pour l'industrie agricole de la Saskatchewan

Le 8 novembre 2013 - La ministre d’État (Affaires étrangères et consulaires), l’honorable Lynne Yelich, a affirmé aujourd’hui que l’industrie agricole de la Saskatchewan profitera grandement de l’Accord économique et commercial global entre le Canada et l’Union européenne.

« Cet accord commercial historique est le plus ambitieux et le plus complet jamais conclu par le Canada. Il représente un gain énorme pour l'industrie agricole de la Saskatchewan, a indiqué la ministre d’État Yelich. Les familles qui dépendent de ce secteur devraient profiter de l’accès préférentiel qu’offre cet accord au marché le plus vaste et le plus lucratif du monde. Les agriculteurs ainsi que les producteurs et les travailleurs de l'industrie agricole de classe mondiale de la Saskatchewan profiteront de droits moins élevés et de l'accès accru au marché de l’Union européenne que prévoit l'accord, ce qui favorisera la création d'emplois et de débouchés ainsi que la hausse des salaires. »

La ministre d’État Yelich a rencontré des intervenants du secteur agricole à l’occasion d’une activité organisée à Saskatoon par le Saskatchewan Pork Development Board (Sask Pork).

Les exportations agricoles du Canada vers l’UE sont soumises à des droits de douane élevés, de 13,9 p. 100 en moyenne. Une fois que l’accord commercial entre le Canada et l’UE sera pleinement mis en œuvre, plus de 95 p. 100 des droits de douane qu’impose l’UE sur les produits agricoles seront éliminés, notamment ceux appliqués aux produits agricoles transformés et aux boissons.

« Les producteurs de porc de la Saskatchewan profiteront grandement de l’accord commercial entre le Canada et l’UE, a indiqué le président de Sask Pork, M. Florian Possberg. L’UE représente un marché étranger très important pour nos produits du porc, un marché qui offre un fort potentiel de croissance. Cet accord nous aidera à tirer profit de ces débouchés et à garantir la prospérité à long terme aux éleveurs et aux transformateurs de porcs ainsi qu’aux travailleurs de l’industrie porcine. »

Pour ce qui est du porc de grande qualité en provenance du Canada, l’accord commercial entre le Canada et l’UE prévoit un contingent tarifaire en franchise de droits de plus de 81 000 tonnes, applicable aux exportations vers l’UE.

La Saskatchewan est la plus grande région productrice de céréales du Canada. L'agriculture et l'agroalimentaire y constituent le principal secteur économique, lequel représentait 7 p. 100 du PIB en 2012 et employait quelque 43 400 Saskatchewanais. De ce nombre, 10 p. 100 travaillaient dans le secteur de la fabrication et de la transformation. Forte d’une expertise en agriculture, acquise de longue date, la Saskatchewan est devenue le premier exportateur mondial de produits comme les lentilles, les pois et les graines de moutarde, et elle fournit 10 p. 100 de tout le blé de la planète.

« Cet accord est une excellente nouvelle pour les producteurs de céréales des Prairies, a déclaré le vice-président de la section Saskatchewan de la Western Canadian Wheat Growers Association, M. Kenton Possberg. Il permettra d’accroître les exportations de blé vers les marchés à valeur élevée et de stimuler la demande de céréales fourragères de la part du secteur canadien du bœuf et du porc. Cela se traduira par une hausse des prix des céréales que nous produisons. »

Le 18 octobre 2013, le Canada et l’UE ont annoncé une entente de principe relative à un accord commercial historique. Les 28 États membres de l’UE représentent un marché de plus de 500 millions de consommateurs et une activité économique annuelle de 17 billions de dollars. On estime que l’Accord économique et commercial global entre le Canada et l’Union européenne pourrait injecter annuellement 12 milliards de dollars dans l’économie canadienne, ce qui équivaut à la création de 80 000 emplois ou à l’augmentation de 1 000 $ du revenu annuel de la famille moyenne canadienne.

Pour de plus amples renseignements sur la façon dont l’accord commercial entre le Canada et l’UE profitera à la Saskatchewan, prière de consulter la page Avantages pour la Saskatchewan.

Pour plus de détails sur les vastes retombées positives qu’engendrera l’accord en faveur de toutes les régions du Canada, prière de consulter plandaction.gc.ca/AECG.

- 30 -

Pour de plus amples renseignements, les représentants des médias sont priés de communiquer avec :

Adria Minsky
Directrice des communications
Cabinet de la ministre d’État (Affaires étrangères et consulaires)
613-944-1291
Adria.Minsky@international.gc.ca

Le Service des relations avec les médias
Affaires étrangères, Commerce et Développement Canada
613-995-1874
media@international.gc.ca
Suivez-nous sur Twitter : @Commerce_Canada