Le gouvernement Harper conclut un accord sur l’investissement avec l’Albanie

La mise en place de conditions qui favorisent la réussite des entreprises canadiennes à l’étranger permet de créer des emplois et des débouchés au pays, indique le ministre Fast

Le 27 novembre 2013 - Le ministre du Commerce international, l’honorable Ed Fast, a annoncé aujourd’hui la conclusion d’un accord sur la promotion et la protection des investissements étrangers (APIE) entre le Canada et l’Albanie. Le ministre Fast a fait cette annonce lors d’une réception à Ottawa à l’occasion du Jour de l’Indépendance de l’Albanie.

« Je suis heureux d’annoncer aujourd’hui la conclusion d’un accord important sur l’investissement entre le Canada et l’Albanie qui permettra de rendre l’environnement commercial plus sûr pour les entreprises canadiennes qui souhaitent accéder au marché albanais, a déclaré le ministre Fast. De plus, cet accord prouve que le plan de stimulation du commerce le plus ambitieux de l’histoire du Canada continue à porter ses fruits pour les travailleurs, les investisseurs, les entreprises et les exportateurs. »

Un APIE est un accord qui vise à promouvoir et à protéger les investissements canadiens à l’étranger au moyen de dispositions juridiquement contraignantes, ainsi qu’à promouvoir les investissements étrangers au Canada. En assurant une protection accrue contre les pratiques discriminatoires et arbitraires et en améliorant la prévisibilité du cadre stratégique d’un marché, un APIE permet aux entreprises d’y investir avec confiance. Une fois qu’il sera en vigueur, l’accord avec l’Albanie facilitera la circulation des investissements bilatéraux, contribuant ainsi à la création d’emplois et à la croissance économique dans les deux pays.

L’économie émergente de l’Albanie recèle un bon potentiel pour les entreprises canadiennes, notamment dans les secteurs des ressources, de l’énergie et du transport ferroviaire. Selon l’Organisme de développement des investissements de l’Albanie, les entreprises canadiennes sont celles qui ont investi le plus dans ce pays en 2012, soit plus de 850 millions de dollars. En fait, l’investissement est le principal moteur des relations commerciales entre les deux pays.

« Notre gouvernement poursuivra ses efforts pour aider les entreprises à accéder à de nouveaux marchés en s’assurant que les bonnes politiques sont en place et que les services adéquats leur sont offerts, a ajouté le ministre Fast. Nous sommes pleinement conscients que lorsque les entreprises canadiennes réussissent sur les marchés étrangers, elles contribuent à la création d’emplois et de débouchés au pays. »

L’accord entrera en vigueur après que les deux parties auront mené à bien leur propre processus de ratification national. L’industrie extractive et les ressources, la production d’énergie et d’électricité, l’infrastructure des transports ainsi que l’agroalimentaire constituent des secteurs prometteurs pour l’investissement canadien en Albanie.

Il s’agit du cinquième accord sur l’investissement conclu par le Canada en 2013 seulement. Depuis 2006, le Canada a conclu ou adopté des APIE avec plus de 20 pays et il mène actuellement des négociations avec plusieurs autres pays.

- 30 -

Pour de plus amples renseignements, les représentants des médias sont priés de communiquer avec :

Rudy Husny
Attaché de presse
Cabinet de l’honorable Ed Fast
Ministre du Commerce international
613-992-7332
rudy.husny@international.gc.ca

Le Service des relations avec les médias
Affaires étrangères, Commerce et Développement Canada
613-995-1874
media@international.gc.ca
Suivez-nous sur Twitter : @Commerce_Canada