La ministre d’État Yelich défend les intérêts du Canada en Asie et au Moyen-Orient

Le Canada étend son influence en Inde et aux Émirats arabes unis

Le 2 décembre 2013 - La ministre d’État (Affaires étrangères et consulaires), l’honorable Lynne Yelich, a conclu aujourd’hui une visite d’une semaine en Inde et aux Émirats arabes unis, où elle a rencontré des chefs de gouvernement et d’entreprise en vue de renforcer les liens bilatéraux et commerciaux entre le Canada et ces deux pays.

À Mumbai les 28 et 29 novembre, et à New Delhi le 2 décembre, la ministre d’État Yelich a souligné à quel point les liens entre les populations et une coopération accrue entre le Canada et l’Inde dans de nombreux domaines contribuent à accroître la valeur des échanges commerciaux bilatéraux de marchandises. Le Plan d’action sur les marchés mondiaux (PAMM) dévoilé récemment cerne les domaines clés présentant des possibilités de coopération entre le Canada et l’Inde, notamment l’énergie, l’agriculture et l’agroalimentaire, l’infrastructure et l’éducation.

« Le Canada et l’Inde entretiennent des relations bilatérales de longue date qui se fondent sur des valeurs communes de démocratie et de pluralisme et sur des liens interpersonnels solides, a déclaré la ministre d’État Yelich. Au cours des dernières années, nous nous sommes efforcés de renforcer notre coopération bilatérale dans un certain nombre de domaines de priorité mutuelle, dont l’énergie et la sécurité alimentaire. »

La ministre d’État Yelich a participé au Sommet sur l’énergie nucléaire de l’Inde de 2013, où elle a prononcé le discours d’ouverture et visité le pavillon du Canada, dans lequel 12 organisations canadiennes présentaient une exposition. Le secteur nucléaire du Canada dispose de toute une gamme de technologies, d’équipement et de services à offrir à ce marché en plein essor. La ministre d’État Yelich a également visité les installations du Mumbai Port Trust afin d’assister au déchargement d’une cargaison de légumineuses en provenance de la Saskatchewan, cargaison qui avait été expédiée depuis la porte d’entrée canadienne de l’Asie-Pacifique. L’Inde est un marché important pour les agriculteurs canadiens, et particulièrement pour les producteurs de légumineuses.

La ministre d’État a aussi rencontré d’importants dirigeants d’entreprise canadiens et indiens lors du troisième forum annuel du Conseil de commerce Canada-Inde à Mumbai, ainsi qu’à une réception de la Chambre de commerce indo-canadienne à Delhi. À Delhi, elle a en outre rencontré la ministre d’État aux Affaires étrangères, Mme Preneet Kaur, afin de discuter de coopération dans de nombreux dossiers bilatéraux et multilatéraux, ainsi que de la façon dont l’accord sur la promotion et la protection des investissements étrangers Canada-Inde et l’accord de partenariat économique global profiteraient aux entreprises et aux citoyens des deux pays.

En 2012, le commerce bilatéral de marchandises entre le Canada et l’Inde a dépassé 5,2 milliards de dollars. En septembre 2013, les échanges bilatéraux affichaient une progression de près de 3,4 p. 100 par rapport aux neuf premiers mois de 2012.

Lors de son bref passage à Dubaï, aux Émirats arabes unis, le 30 novembre, la ministre d’État Yelich a rencontré des ressortissants canadiens qui font carrière dans divers domaines, y compris la médecine, le droit, l’éducation, l’hôtellerie et la restauration ainsi que les affaires. La rencontre a eu lieu au restaurant Maple Leaf, un restaurant de style déli montréalais tenu par des Canadiens et où la cuisine canadienne est à l’honneur.

« Le Canada et les Émirats arabes unis entretiennent depuis longtemps des liens vastes et en plein essor dans les secteurs du commerce, de l’investissement, de l’innovation et de l’éducation, et comptent des partenariats dans plusieurs secteurs clés, a déclaré la ministre d’État. Je suis heureuse d’avoir pu me renseigner sur la façon dont certaines des récentes initiatives lancées par nos deux gouvernements contribuent à préparer le terrain non seulement pour l’approfondissement des liens commerciaux entre le Canada et les Émirats arabes unis, mais également pour la collaboration dans le domaine de la sécurité et du développement, alors que nos deux pays s’efforcent d’élargir leur coopération dans le cadre d’un partenariat stratégique. »

Au cours des dernières années, le Canada et les Émirats arabes unis ont conclu une convention en vue d’éliminer la double imposition ainsi qu’un accord de coopération nucléaire. De plus, un protocole d’entente sur la coopération économique, le commerce et l’investissement ainsi que la création du Conseil des gens d’affaires Canada-Émirats arabes unis favorisent la coopération entre les deux pays.

En 2012, le commerce bilatéral de marchandises entre le Canada et les Émirats arabes unis s’est élevé à 1,7 milliard de dollars, ce qui en fait le principal partenaire commercial du Canada au Moyen-Orient et en Afrique du Nord.

L’Inde et les Émirats arabes unis sont ciblés à titre de marchés prioritaires dans le PAMM, dévoilé le 27 novembre 2013 par le ministre du Commerce international, l’honorable Ed Fast.

- 30 -

Pour de plus amples renseignements, les représentants des médias sont priés de communiquer avec :

Adria Minsky
Directrice des communications
Cabinet de la ministre d’État (Affaires étrangères et consulaires)
613-944-1291
Adria.Minsky@international.gc.ca

Le Service des relations avec les médias
Affaires étrangères, Commerce et Développement Canada
613-995-1874
media@international.gc.ca
Suivez-nous sur Twitter : @Commerce_Canada