Le gouvernement Harper souligne le plus important accord commercial de l’histoire du Canada

L’accord commercial Canada-Union européenne procurera des gains importants aux travailleurs et aux entreprises de tout l’Ontario

Le 19 décembre 2013 - Toronto, Ontario - Affaires étrangères, Commerce et Développement Canada

Le ministre des Finances, l’honorable Jim Flaherty, a tenu aujourd’hui un événement festif pour souligner la plus grande réalisation commerciale de l’histoire du Canada, soit un accord avec l’Union européenne (UE) annoncé en octobre dernier par le premier ministre Stephen Harper et le président de la Commission européenne José Manuel Barroso.

Le ministre Flaherty était accompagné du ministre de la Citoyenneté et de l’Immigration, l’honorable Chris Alexander, de députés fédéraux de la région du Grand Toronto, ainsi que des principaux intervenants de l’Ontario, notamment M. Karna Gupta, PDG, Association canadienne de la technologie de l’information; M. Ian Howcroft, vice-président, Manufacturiers et Exportateurs du Canada, division de l’Ontario; M. Thomas Beck, président, Chambre de commerce des États membres de l’Union européenne à Toronto; Mme Catherine Swift, présidente du conseil d’administration, Fédération canadienne de l’entreprise indépendante; et de représentants de l’Association des distillateurs canadiens et de l’Association des vignerons du Canada.

L’accord commercial entre le Canada et l’Union européenne profitera considérablement à tous les secteurs économiques importants, et ce, dans chaque région de l’Ontario. Ces secteurs comprennent les produits manufacturés, comme les automobiles et les pièces automobiles, les produits chimiques et les matières plastiques, les technologies de l’information et des communications, l’agriculture et les produits alimentaires transformés ainsi que les métaux et produits minéraux. L’accord sera également profitable au secteur des services, un important moteur de croissance de l’économie ontarienne.

Les faits en bref

  • L’Union européenne est la plus grande économie intégrée du monde, regroupant plus de 500 millions de consommateurs et affichant un PIB de 17 billions de dollars.
  • Les retombées de l’accord commercial Canada-Union européenne seront nombreuses, notamment pour les producteurs de matières premières et pour ceux qui les transforment en produits à valeur ajoutée.
  • Lorsque l’accord commercial Canada-Union européenne entrera en vigueur, près de 98 p. 100 des produits canadiens seront exempts de droits de douane, sur plus de 9 000 lignes tarifaires qu’impose l’UE.
  • En 2012, le secteur des services représentait 77 p. 100 de l’économie ontarienne, soit 442 milliards de dollars, et employait quelque 5,4 millions de travailleurs.
  • De 2010 à 2012, les exportations canadiennes de services vers l’UE se sont chiffrées en moyenne à 14,5 milliards de dollars par an.

Citations

« L’accord commercial Canada-Union européenne est l’initiative commerciale la plus ambitieuse du Canada et l’une des plus complètes que le monde ait jamais vue. En Ontario, nos travailleurs et nos entreprises profiteront grandement d’un accès préférentiel au marché de l’UE, le plus vaste et le plus lucratif du monde. »

Jim Flaherty, ministre des Finances

Produits connexes

Liens connexes

Contacts

Rudy Husny
Attaché de presse
Cabinet de l’honorable Ed Fast
Ministre du Commerce international
613-992-7332

Le Service des relations avec les médias
Affaires étrangères, Commerce et Développement Canada
613-995-1874
media@international.gc.ca
Suivez-nous sur Twitter : @Commerce_Canada