Le Canada se réjouit du lancement de la première série de négociations visant à accroître le libre-échange avec Israël

Le programme commercial du Canada permet d’améliorer l’accès aux marchés pour les producteurs, les manufacturiers et les exportateurs canadiens

Le 3 février 2014 - Ottawa, Ontario - Affaires étrangères, Commerce et Développement Canada

Le ministre du Commerce international, l’honorable Ed Fast, a annoncé aujourd’hui le début de la première série de négociations visant à moderniser l’Accord de libre-échange Canada-Israël (ALECI) et à en élargir la portée. Les négociations auront lieu en Israël, du 3 au 9 février 2014.

Le premier ministre Stephen Harper avait annoncé le lancement des négociations le 21 janvier à l’occasion d’une visite officielle en Israël.

Le Plan d’action sur les marchés mondiaux du gouvernement du Canada publié en novembre 2013 désigne Israël comme un marché prioritaire.

Les faits en bref

  • Un ALECI élargi et modernisé facilitera les échanges commerciaux en réduisant les obstacles techniques au commerce, en renforçant la coopération, en améliorant la transparence en matière de réglementation et en réduisant le coût des transactions pour les entreprises.
  • Le Canada cherche à moderniser les chapitres de l’Accord en vigueur portant sur l’accès aux marchés pour les produits, les règles d’origine, les dispositions relatives aux institutions et le règlement des différends. Le Canada cherche également à négocier de nouveaux chapitres dans les domaines de la facilitation des échanges, des mesures sanitaires et phytosanitaires, des obstacles techniques au commerce, de la propriété intellectuelle, du commerce électronique, du travail et de l’environnement.
  • Depuis l’entrée en vigueur de l’ALECI en 1997, le commerce de marchandises entre le Canada et Israël a plus que doublé, atteignant 1,41 milliard de dollars en 2012.

Citations

« Le lancement de ces négociations si tôt après la visite historique du premier ministre est la preuve manifeste que nous voulons continuer de resserrer les liens entre le Canada et Israël en matière de commerce et d’investissement aussi bien dans l’intérêt des Canadiens que dans celui des Israéliens. Un ALECI élargi et modernisé permettra de créer des emplois et des occasions pour les Canadiens en améliorant l’accès des producteurs, des manufacturiers et des exportateurs canadiens au marché israélien. »
- Ed Fast, ministre du Commerce international

Produits connexes

Liens connexes

- 30 -

Pour de plus amples renseignements, les représentants des médias sont priés de communiquer avec :

Shannon Gutoskie
Attachée de presse
Cabinet de l’honorable Ed Fast
Ministre du Commerce international
613-992-7332

Le Service des relations avec les médias
Affaires étrangères, Commerce et Développement Canada
613-995-1874
media@international.gc.ca
Suivez-nous sur Twitter : @Commerce_Canada