Le ministre Fast nomme le président et chef de la direction d’Exportation et développement Canada

Le 5 février 2014 - Ottawa, Ontario - Affaires étrangères, Commerce et Développement Canada

Le ministre du Commerce international, l’honorable Ed Fast, a annoncé aujourd’hui la nomination de M. Benoit Daignault, d’Ottawa (Ontario), au poste de président et chef de la direction d’Exportation et développement Canada (EDC). M. Daignault a été choisi au terme d’un concours ouvert au public. La durée de son mandat est de cinq ans.

Depuis janvier 2012, M. Daignault occupait le poste de premier vice-président, Finances et Investissements, d’EDC. Il y était entre autres chargé de diverses pratiques d’octroi de prêts, comme le financement d’entreprises et de projets ainsi que les prêts aux sociétés et ceux reposant sur l’actif, en plus d’être responsable du programme de participation au capital. Il s’est joint à l’équipe d’EDC en 2004, en tant que premier vice-président, Développement des affaires.

Avant d’entrer au service d’EDC, M. Daignault a travaillé pendant plus de 10 ans à la General Electric Capital Corporation, où il a occupé des postes de plus en plus importants tant au Canada qu’aux États-Unis. Analyste financier agréé, il est titulaire d’un baccalauréat en administration des affaires de l’École des hautes études commerciales  de Montréal et a réussi le programme Proteus de la London Business School ainsi que le programme de formation de cadres supérieurs de la Columbia Business School.

M. Daignault succédera à M. Pierre Gignac, qui assumait le rôle de président et chef de la direction intérimaire d’EDC depuis juin 2013. M. Gignac reprendra ses postes de premier vice-président, Gestion des risques d’entreprise, et de chef de la gestion des risques.

Les faits en bref

  • EDC est l’organisme de crédit à l’exportation du Canada qui offre des solutions commerciales novatrices pour aider les exportateurs et les investisseurs canadiens à accroître leurs activités à l’échelle internationale.
  • Chaque année, plus de 7 400 entreprises canadiennes et leurs clients étrangers tirent profit des connaissances et des partenariats de cet organisme pour faire des affaires dans près de 200 marchés.
  • EDC est un organisme financièrement autonome et un chef de file reconnu dans l’élaboration de rapports financiers et d’analyses économiques.
  • EDC rend des comptes au Parlement par l’entremise du ministre du Commerce international.

Citations

« Je suis très heureux que M. Daignault ait accepté le poste de président et chef de la direction d’EDC. Fort de ses années d’expérience tant dans le secteur public que privé, il possède les compétences nécessaires et comprend parfaitement le rôle important que joue EDC au sein de notre économie pour servir les intérêts du milieu des affaires du Canada.

« Alors que notre gouvernement continue d’ouvrir des marchés afin de créer des emplois dans le cadre du plan de stimulation du commerce le plus ambitieux de l’histoire du Canada, EDC joue un rôle de premier plan pour aider les sociétés canadiennes, y compris le secteur crucial des petites et moyennes entreprises, à réussir dans l’économie mondiale concurrentielle d’aujourd’hui.

« Je tiens également à remercier M. Pierre Gignac de son excellent travail et de son dévouement à titre de président et chef de la direction intérimaire d’EDC depuis juin 2013. »

- Ed Fast, ministre du Commerce international

Liens connexes

Contacts

Shannon Gutoskie
Attachée de presse
Cabinet de l’honorable Ed Fast
Ministre du Commerce international
613-992-7332

Le Service des relations avec les médias
Affaires étrangères, Commerce et Développement Canada
613-995-1874
media@international.gc.ca
Suivez-nous sur Twitter : @Commerce_Canada