Le ministre Fast fait la promotion du programme de stimulation du commerce visant à ouvrir de nouveaux marchés aux exportations canadiennes

L’Ontario tirera avantage de la création d’emplois et des opportunités de l’accord commercial Canada-UE

Le 7 mars 2014 - Ontario - Affaires étrangères, Commerce et Développement Canada

Le ministre du Commerce international, l’honorable Ed Fast, et le député fédéral de Barrie, M. Patrick Brown, ont souligné aujourd’hui les avantages que tirera le secteur manufacturier de Barrie du nouveau Plan d’action sur les marchés mondiaux (PAMM) du Canada et de l’accord de principe conclu avec l’Union européenne (UE) en prévision d’un accord économique et commercial global. Ils étaient tous les deux à Barrie pour prendre part à un sommet régional sur le secteur manufacturier.

Le ministre Fast s’est également joint au ministre des Anciens combattants, l’honorable Julian Fantino, à Vaughan, pour prendre part à une table ronde de gens d’affaires organisée par Jan K. Overweel Limitée, une entreprise d’importation et de production d’aliments fins.

Lancé en novembre 2013, le PAMM met à profit l’ensemble des ressources diplomatiques du gouvernement du Canada afin de soutenir la poursuite des objectifs commerciaux des entreprises et des investisseurs canadiens. Le plan mise sur les forces du Canada et se concentre sur des objectifs commerciaux au sein de marchés prioritaires, car la réussite à l’étranger de nos entreprises profite à tous les Canadiens, en raison des emplois et des opportunités qui sont créés au pays.

L’UE est déjà le deuxième partenaire commercial en importance de l’Ontario et son deuxième marché d’exportation. Une fois l’accord commercial Canada-Union européenne pleinement mis en œuvre, les droits tarifaires seront éliminés pour toutes les exportations du secteur manufacturier de l’Ontario, ce qui permettra d’accroître les ventes et les exportations sur le marché le plus lucratif du monde.

Les faits en bref

  • L’UE représente la plus importante économie intégrée du monde, comptant plus de 500 millions de consommateurs et affichant un PIB annuel de 17 billions de dollars.
  • En 2013, les exportations de l’Ontario se sont chiffrées à 190 milliards de dollars, dont 81 p. 100 provenaient du secteur manufacturier.
  • Grâce à l’accord commercial Canada-UE, le Canada sera le seul pays du G-8 et l’un des seuls pays développés à profiter d’un accès préférentiel aux deux plus importants marchés du monde, l’Union européenne et les États-Unis, soit plus de 800 millions de consommateurs parmi les plus fortunés du monde.
  • L’accord commercial Canada-UE fera progresser les échanges bilatéraux de 20 p. 100 et entraînera une augmentation de 12 milliards de dollars du PIB canadien, ce qui, sur le plan économique, équivaut à une hausse de 1 000 $ du revenu d’une famille canadienne moyenne, ou à la création de 80 000 emplois.

Citations

« Cet accord historique est le plus ambitieux négocié par le Canada et il s’avérera extrêmement bénéfique pour les Ontariens. Les travailleurs et leurs familles, dont la subsistance est liée à des secteurs clés de l’économie ontarienne, y compris le secteur manufacturier, bénéficieront de l’accès préférentiel au marché le plus important et le plus lucratif du monde que leur donnera cet accord. L’élimination des droits sur ces produits de grande qualité créera les conditions nécessaires à l’augmentation des ventes, ce qui procurera des avantages directs aux travailleurs ontariens, par la création d’emplois et d’opportunités et l’augmentation des salaires. »

- Ed Fast, ministre du Commerce international

« Les travailleurs et les employeurs profitent des accords de libre-échange, partout au Canada comme ici à Vaughan. Les efforts soutenus du premier ministre Stephen Harper et du ministre du Commerce international Ed Fast en vue de concrétiser un accord commercial avec l’Union européenne profiteront aux habitants de Vaughan pour de nombreuses générations. »

- Julian Fantino, ministre des Anciens combattants

« Le commerce est un facteur crucial pour l’avenir de la main-d’œuvre canadienne, dont un emploi sur cinq est tributaire des exportations. Lorsque notre gouvernement a accédé au pouvoir, le Canada n’avait conclu d’accords commerciaux qu’avec 5 pays, et maintenant nous en avons avec 42 pays. Je me réjouis à l’idée de conclure un accord avec l’Union européenne pour que cet énorme marché soit désormais accessible aux entreprises de Barrie et de partout au Canada. »

- Patrick Brown, député fédéral de Barrie

Produits connexes

Contacts

Shannon Gutoskie
Attachée de presse
Cabinet de l’honorable Ed Fast
Ministre du Commerce international
613-992-7332

Le Service des relations avec les médias
Affaires étrangères, Commerce et Développement Canada
613-995-1874
media@international.gc.ca
Suivez-nous sur Twitter : @Commerce_Canada