Le gouvernement Harper fait ressortir les relations interpersonnelles entre Canadiens et Sud-Coréens en tant que pierre angulaire de la croissance économique

Selon le ministre Alexander, le nouvel accord de libre-échange renforce et stimule des relations en pleine croissance

Le 14 mars 2014 - Toronto, Ontario - Affaires étrangères, Commerce et Développement Canada

Le ministre canadien de la Citoyenneté et de l’Immigration Chris Alexander a tenu aujourd’hui une rencontre à la Korean Canadian Cultural Association de Toronto afin de souligner les relations solides et grandissantes entre le Canada et la Corée du Sud.

Le Canada jouit depuis longtemps de relations positives avec la République de Corée, et leur amitié ne cesse de grandir alors que la Corée du Sud prend de plus en plus d’importance comme partenaire économique.

Ce partenariat s’est vu renforcer cette semaine lorsque le premier ministre Stephen Harper et la présidente de la Corée du Sud, Mme Park Geun-hye, ont annoncé la conclusion des négociations d’un nouvel accord de libre-échange.

L’Accord de libre-échange Canada-Corée marque un tournant historique : il s’agit du premier accord de libre-échange du Canada en Asie, l’une des régions du monde affichant la croissance la plus rapide et le plus grand dynamisme. La Corée du Sud est non seulement un acteur économique important, mais aussi un marché crucial pour le Canada. Elle sert également de porte d’entrée aux entreprises canadiennes vers la région de l’Asie-Pacifique.

Les faits en bref

  • Plus de 220 000 résidants canadiens sont d’origine coréenne, et quelque 22 000 Canadiens vivent en Corée du Sud.
  • La Corée du Sud, avec une économie de 1,1 billion de dollars et une population de 50 millions d’habitants, est un partenaire économique important pour le Canada.
  • On prévoit que l’Accord de libre-échange Canada-Corée stimulera l’économie du Canada en y injectant 1,7 milliard de dollars et augmentera de 32 p. 100 les exportations canadiennes vers la Corée du Sud.
  • Les entreprises canadiennes bénéficieront du même accès au marché sud-coréen que leurs concurrentes, notamment celles des États-Unis et de l’Union européenne.

Citations

« Nos relations économiques grandissantes viendront renforcer les liens interpersonnels étroits qui existent déjà entre le Canada et la Corée du Sud. Ce nouvel accord de libre-échange constitue un autre exemple de nos relations solides et dynamiques. »

Le ministre canadien de la Citoyenneté et de l’Immigration Chris Alexander

« Notre gouvernement est déterminé à accroître ses échanges avec des marchés nouveaux et émergents en Asie, ce qui profitera aux travailleurs canadiens grâce à la création d’emplois et d’opportunités partout au pays. »

Ed Fast, ministre du Commerce international

Produits connexes

Liens connexes

Contacts

Shannon Gutoskie
Attachée de presse
Cabinet de l’honorable Ed Fast
Ministre du Commerce international
613-992-7332

Le Service des relations avec les médias
Affaires étrangères, Commerce et Développement Canada
613-995-1874
media@international.gc.ca
Suivez-nous sur Twitter : @Commerce_Canada