Le gouvernement fédéral fait la promotion du plan de stimulation du commerce le plus ambitieux de l’histoire du Canada

Le ministre Fast annonce également une contribution fédérale à l’Association de développement économique de la Saskatchewan et au Conseil de développement économique régional de Saskatoon

Le 23 avril 2014 - Saskatoon, Saskatchewan - Affaires étrangères, Commerce et Développement Canada

Le ministre du Commerce international, l’honorable Ed Fast, s’est adressé aujourd’hui aux membres de la North Saskatoon Business Association pour faire la promotion du plan de stimulation du commerce que poursuit le gouvernement afin de favoriser la réussite à long terme des entreprises et des travailleurs canadiens, ainsi que la croissance économique et la prospérité en Saskatchewan et dans tout le Canada. Le ministre Fast était accompagné du député fédéral de Saskatoon—Humboldt, M. Brad Trost, et de la députée fédérale de Saskatoon—Rosetown—Biggar, Mme Kelly Block.

Le ministre Fast a présenté les faits saillants de l’accord de libre-échange avec la Corée du Sud annoncé récemment ainsi que de l’entente de principe avec l’Union européenne, faisant ressortir les avantages en matière de création d’emplois que ces deux accords procureront aux Canadiens, y compris aux habitants de la Saskatchewan. Il a rappelé qu’un emploi sur cinq au Canada est lié aux exportations, ce qui explique pourquoi le Canada met en œuvre le plan d’expansion commerciale le plus ambitieux de son histoire. Depuis 2006, le Canada a conclu des accords de libre-échange avec pas moins de 38 pays, ce qui porte le total à 43.

Le ministre a précisé que, dans le cadre du Plan d’action sur les marchés mondiaux, le gouvernement concentre ses efforts sur les secteurs et les marchés présentant les meilleures perspectives de croissance, en aidant les petites et moyennes entreprises à conquérir de nouveaux marchés grâce à une promotion dynamique et continue du commerce, soutenue par une politique commerciale ambitieuse.

Le ministre Fast a également profité de l’occasion pour annoncer une contribution de 18 700 $ à l’Association de développement économique de la Saskatchewan et une autre de 34 500 $ au Conseil de développement économique régional de Saskatoon. Ces contributions découlent du programme Investissement Canada-Initiatives des communautés, qui aide les communautés locales à attirer, à retenir et à accroître l’investissement étranger direct porteur d’emplois.

Les faits en bref

  • L’Accord de libre-échange Canada-Corée — le premier accord de libre-échange du Canada dans la région de l’Asie-Pacifique — offrira aux entreprises et aux travailleurs canadiens un nouvel accès à la Corée du Sud, quatrième économie en importance de l’Asie avec 50 millions d’habitants et un PIB annuel de 1,1 billion de dollars.
  • On prévoit que l’Accord de libre-échange Canada-Corée créera des milliers d’emplois pour les travailleurs canadiens, stimulera l’économie du Canada en y injectant 1,7 milliard de dollars par année et augmentera les exportations canadiennes vers la Corée du Sud de 32 p. 100.
  • Plus grande économie du monde, l’Union européenne compte 28 États membres et une population de 500 millions d’habitants alors que son activité économique annuelle se chiffre à près de 17 billions de dollars.
  • Selon une étude conjointe Canada-Union européenne dont les résultats ont étayé le lancement des négociations ayant mené à l’entente de principe, un accord commercial pourrait injecter 12 milliards de dollars par année dans l’économie canadienne et accroître de 20 p. 100 les échanges bilatéraux. Cela équivaut à une hausse de 1 000 $ du revenu moyen de la famille canadienne ou à l’ajout de 80 000 emplois à l’économie canadienne.

Citations

« Notre gouvernement met en œuvre le plus ambitieux plan d’expansion du commerce de l’histoire de notre nation. En cherchant activement de nouvelles possibilités en matière de commerce et d’investissement, nous permettons aux entreprises canadiennes d’avoir un accès préférentiel aux économies et aux régions les plus importantes, les plus dynamiques et les plus florissantes du monde. »

Ed Fast, ministre du Commerce international

« La Saskatchewan profitera largement des efforts que déploie notre gouvernement en vue de créer des possibilités pour nos entreprises et nos travailleurs, soit les accords de libre-échange ainsi que les contributions financières visant à aider les collectivités locales à attirer, à retenir et à élargir l’investissement étranger direct porteur d’emplois. »

Brad Trost, député fédéral de Saskatoon—Humboldt

« Comme un emploi sur dix au Canada est lié à l’investissement étranger, le gouvernement Harper est bien conscient que le fait d’attirer de nouveaux investissements dans des collectivités partout au pays favorise la prospérité des travailleurs canadiens et de leur famille. Notre talent, nos coûts concurrentiels, nos faibles taux d’imposition, notre secteur bancaire solide ainsi que nos collectivités dynamiques et sûres sont reconnus comme une formule gagnante par les investisseurs du monde entier et contribueront à créer des emplois de grande valeur et à stimuler l’innovation à Saskatoon. »

Kelly Block, députée fédérale de Saskatoon—Rosetown—Biggar

Produits connexes

Liens connexes

Contacts

Shannon Gutoskie
Attachée de presse
Cabinet de l’honorable Ed Fast
Ministre du Commerce international
613-992-7332

Le Service des relations avec les médias
Affaires étrangères, Commerce et Développement Canada
343-203-7700
media@international.gc.ca
Suivez-nous sur Twitter : @Commerce_Canada
Aimez-nous sur Facebook : Le plan sur le commerce international du Canada - MAECD