Le ministre Fast conclut sa participation à des réunions de l’OCDE et de l’OMC

Selon lIndicateur du vivre mieux de lOCDE, le Canada est encore lun des meilleurs endroits où vivre dans le monde

Le 7 mai 2014 - Paris, France - Affaires étrangères, Commerce et Développement Canada

Le ministre du Commerce international, l’honorable Ed Fast, a conclu aujourd’hui sa visite à Paris, où il a plaidé pour une plus grande libéralisation du commerce et de l’investissement aux réunions ministérielles de l’OCDE et de l’OMC.

Il s’est également adressé à ses collègues et a discuté de l’appui soutenu du Canada envers l’Ukraine dont la souveraineté et l’intégrité territoriale demeurent menacées.

Le ministre Fast s’est réjoui du nouvel Indice de restrictivité des échanges de services (IRES) de l’OCDE, qui aidera les gouvernements et les entreprises à mesurer les obstacles qui restreignent le commerce des services entre les pays. L’indice montre que le Canada fait bonne figure comme chef de file favorisant un marché des services ouvert et efficace.

De plus, le ministre Fast, en compagnie de ses homologues de l’OCDE, a participé au lancement du Programme régional pour l’Asie du Sud-Est qui portera les relations entre l’OCDE et ses partenaires de l’Asie du Sud-Est à un niveau stratégique, contribuant ainsi à soutenir les processus de réforme en Asie du Sud-Est et les initiatives en faveur de l’intégration régionale.


Photo : Le ministre Fast prononce une allocution à l’OCDE.

Télécharger cette photo.

Les faits en bref

  • Les échanges commerciaux bilatéraux du Canada avec les pays de l’OCDE ont atteint 780,6 milliards de dollars en 2013 — un sommet sans précédent et une hausse de 4 p. 100 par rapport à 2012 — ce qui représente 82 p. 100 du total de nos échanges commerciaux. Les pays de l’OCDE représentent environ 50 p. 100 de l’économie mondiale.
  • L’IRES recense de 40 à 50 mesures par secteur qui restreignent la capacité des exportateurs à accéder aux marchés de services à l’étranger.
  • Pour la quatrième année de suite, le Canada a été désigné comme l’un des meilleurs endroits où vivre, selon l’Indicateur du vivre mieux de l’OCDE.
  • Selon l’Indicateur du vivre mieux de 2014, 80 p. 100 des participants canadiens ont déclaré qu’ils étaient « très satisfaits » de leur vie.

Citations

« Le commerce et l’investissement représentent les deux moteurs indissociables de la croissance pour créer des emplois et des opportunités en faveur des travailleurs canadiens grâce à la libération du commerce. Notre politique audacieuse en matière de commerce et notre promotion vigoureuse des échanges commerciaux aident le Canada à rester à l’avant-plan sur les marchés mondiaux hautement compétitifs. »

- Ed Fast, ministre du Commerce international

Liens connexes

Contacts

Shannon Gutoskie
Attachée de presse
Cabinet de l’honorable Ed Fast
Ministre du Commerce international
613-992-7332

Le Service des relations avec les médias
Affaires étrangères, Commerce et Développement Canada
343-203-7700
media@international.gc.ca
Suivez-nous sur Twitter : @Commerce_Canada
Aimez-nous sur Facebook : Le plan sur le commerce international du Canada - MAECD